Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Ubisoft : les Guillemot deviennent minoritaires chez eux

,

Publié le

Ubisoft : les Guillemot deviennent minoritaires chez eux

EA serait-il le cheval de Troie d' Ubisoft? Par le jeu des droits de vote doubles, le leader américain du jeu vidéo Electronic Arts pèse désormais plus lourd que la famille Guillemot au sein du capital de l'éditeur français.

Avec 24,86 % des droits de vote pour une participation en capital de 15,37 % comme l'a indiqué hier l'Autorité des marchés financiers (AMF), le groupe basé à Redwood City, en Californie, dépasse nettement le concert formé par les cinq frères Guillemot, qui détiennent, avec cette attribution, 13,3 % du capital et 16,8 % des droits de vote.

Le PDG, Yves Guillemot, ne désarme pas en affirmant dans le journal les Echos que si les actionnaires américains « utilisent les statuts de la société » pour leur mettre « la pression », « ils (les) obligent à l'action ». 

En décembre 2004, EA s'est emparé d'un de 20 % d'Ubisoft, avec la volonté plus ou moins avouée d'avaler l'éditeur français, alors sous-valorisé en Bourse, et ses précieuses licences de ses jeux phares: « Tom Clancy », « Rayman »...

Ce groupe atypique fondé en 1986 par une fratrie du Morbihan, a réussi à se hisser au 4ème rang mondial du secteur. Elle emploie aujourd'hui 3950 à travers le monde et a réalisé un chiffre d'affaires de 680 millions d'euros en 2006-2007 pour un résultat net de 40,5 millions d'euros.

Philippe Roger

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle