Uber va céder sa division de conduite autonome à Aurora pour 4 milliards de dollars

par Krystal Hu, Tina Bellon et Jane Lanhee Lee
Partager
Uber va céder sa division de conduite autonome à Aurora pour 4 milliards de dollars
Uber Technologies va céder sa division de conduite autonome, Uber Advanced Technologies Group (ATG), à la startup Aurora, ont annoncé lundi les deux entreprises, une décision qui devrait aider le groupe américain de véhicules de transport avec chauffeurs (VTC) à devenir rentable. /Photo d'archives/REUTERS/Luisa Gonzalez

(Reuters) - Uber Technologies va céder sa division de conduite autonome, Uber Advanced Technologies Group (ATG), à la startup Aurora, ont annoncé lundi les deux entreprises, une décision qui devrait aider le groupe américain de véhicules de transport avec chauffeurs (VTC) à devenir rentable.

L'accord valorise ATG à quatre milliards de dollars (3,3 milliards d'euros), selon des sources proches du dossier. Cela représente une lourde perte de valeur pour ATG, qui l'année dernière avait levé un milliard de dollars auprès d'un consortium d'investisseurs dont Toyota Motor Corp et SoftBank Group Corp, pour une valorisation de 7,25 milliards de dollars.

Parallèlement à la vente d'ATG, Uber va investir 400 millions de dollars dans Aurora, ce qui valorise la startup à 10 milliards de dollars, ont ajouté les sources. Uber détiendra une participation d'environ 26% dans Aurora sur une base entièrement diluée, a déclaré le groupe.

Aurora, un spécialiste de la conduite autonome soutenu par Amazon et Hyundai, collaborera avec Uber dans le déploiement de véhicules autonomes sur son réseau de transport et de livraison de nourriture.

La cession d'ATG rapprochera Uber de son objectif d'atteindre le seuil de rentabilité sur une base ajustée d'ici la fin de 2021, a déclaré son directeur général Dara Khosrowshahi dans un entretien à Reuters. "Cela avance substantiellement notre chemin vers la rentabilité", a-t-il déclaré.

Khosrowshahi, qui occupera un siège au conseil d'administration d'Aurora, a indiqué que la rentabilité d'Uber n'a pas été le facteur principal de cet accord.

Toutefois, Uber était à la recherche d'options pour sa division de véhicules autonomes, très consommatrice de trésorerie. D'autant que depuis le début de la pandémie, le groupe de VTC s'est recentré sur ses activités principales de transport de personnes et de livraison de nourriture.

Basée à Palo Alto, en Californie, Aurora fait partie des dizaines de startups, de constructeurs automobiles et de grandes entreprises technologiques qui travaillent sur des systèmes de voiture autonome afin de capitaliser sur un changement radical dans l'industrie du transport. Elle a été évaluée en septembre 2019 à plus de trois milliards de dollars, selon les données de PitchBook.

Cette startup, qui teste déjà des véhicules à Pittsburgh et dans la région de la baie de San Francisco, a déclaré en juillet qu'elle allait élargir les tests et le développement de ses véhicules à la région de Dallas-Fort Worth au Texas.

Le partenariat d'Uber avec Aurora n'est pas exclusif. Khosrowshahi a déclaré que le groupe continuerait d'installer une technologie de conduite autonome sur une variété de marques de véhicules, mais a qualifié de "spéciale" la relation avec Aurora.

"Si la technologie devient réelle, je pense que notre investissement sera rentable et plus encore", a-t-il dit.

(Krystal Hu et Tina Bellon à New York, Jane Lanhee Lee à San Francisco, version française Flora Gomez, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS