Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Uber fait ses débuts en Bourse pour lever 8,1 millards de dollars

, , , ,

Publié le , mis à jour le 10/05/2019 À 07H10

Attendue depuis des années, l'introduction en Bourse d'Uber est prévue vendredi 10 mai. Le spécialiste américain des transports souhaite lever 8,1 milliards de dollars et a fixé un prix d'action qui le valorise à 82,4 milliards de dollars. L'entreprise approche Wall Street prudemment après les difficultés de son concurrent Lyft.

Uber fait ses débuts en Bourse pour lever 8,1 millards de dollars
approche Wall Street prudemment après les difficultés de son concurrent Lyft. Photo prise le 30 avril 2019/REUTERS/Jeenah Moon
© Jeenah Moon

Uber Technologies a fixé jeudi 9 mai à 45 dollars son prix d'introduction à Wall Street, vers le bas de sa fourchette indicative, pour lever 8,1 milliards de dollars (7,2 milliards d'euros), selon des sources proches du dossier. Ce prix valorise le géant américain des voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) à environ 82,4 milliards de dollars, soit 73,5 milliards d'euros.

Uber avait retenu fin avril une fourchette de 44-50 dollars pour son offre publique de vente (IPO) qui a été orchestrée par Morgan Stanley, Goldman Sachs & Co et Bank of America Merrill Lynch. Le groupe, dont la première cotation interviendra vendredi 10 mai sur le New York Stock Exchange, s'est refusé à tout commentaire sur le prix d'introduction.

Contexte de frilosité sur les places boursières

L'introduction en Bourse (IPO) d'Uber est la plus attendue aux États-Unis depuis celle de Facebook sept ans plus tôt. Elle intervient dans un contexte de marchés financiers assombri et de dégringolade du titre de son rival Lyft.

Uber veut éviter la mésaventure de Lyft, qui a suscité l'engouement lors de son entrée à Wall Street à la fin mars mais a chuté depuis. L'action Lyft a perdu mercredi 8 mai près de 11%, tombant à 52,91 dollars, contre un prix d'introduction de 72 dollars par action. Le groupe a pâti de l'annonce d'une perte trimestrielle de 1,1 milliard de dollars.

Il doit aussi tenir compte du retour de la frilosité sur les places boursières avant un nouveau cycle de négociations prévues entre les États-Unis et la Chine pour tenter d'éviter une escalade de leur guerre commerciale.

Uber perd beaucoup d'argent

"Uber est fondamentalement Lyft 2.0. Un bon modèle, des ventes en croissance. Mais, encore une fois, il faut prendre en compte les mathématiques californiennes car il perd toujours beaucoup d'argent", a déclaré Brian Hamilton, entrepreneur en technologie et fondateur de la société de données Sageworks. "Si vous achetez, vous achetez un marché haussier, pas une entreprise."

Uber a perdu 3,03 milliards de dollars en 2018 et a annoncé une perte nette part du groupe d'environ un milliard de dollars au premier trimestre 2019, sur un chiffre d'affaires d'environ 3 milliards.

Avec Reuters

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle