Uber accuse une perte de $2,9 mds, perçoit des signes encourageants dans le déconfinement

(Reuters) - Uber Technologies a déclaré jeudi avoir constaté des signes encourageants sur les marchés touchés par l'épidémie de coronavirus, affichant une hausse de 14% de son chiffre d'affaires, soutenue par son activité de livraison de nourriture Uber Eats.
Partager
Uber accuse une perte de $2,9 mds, perçoit des signes encourageants dans le déconfinement
Uber Technologies a déclaré jeudi avoir constaté des signes encourageants sur les marchés touchés par l'épidémie de coronavirus, affichant une hausse de 14% de son chiffre d'affaires, soutenue par son activité de livraison de nourriture Uber Eats. /Photo d'archives/REUTERS/Luisa Gonzalez

Le groupe de la Silicon Valley accuse néanmoins une perte de 2,9 milliards de dollars au premier trimestre, après une dépréciation de 2,1 milliards de dollars passée sur certains investissements minoritaires d'Uber.

En excluant les 2,1 milliards de dollars de dépréciations, Uber a accusé une perte de 64 cents par action, inférieure à la perte de 88 cents prévue par les analystes, selon les données IBES de Refinitiv.

Uber avait initialement promis d'être rentable sur une base ajustée avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement d'ici la fin de cette année, mais le groupe a renoncé à cette prévision pour l'exercice annuel, en raison des incertitudes liées à la crise du coronavirus.

Il s'est dit toutefois encouragé par les signes de reprise de l'activité avec les premières mesures de levée partielle du confinement.

"Parallèlement à la flambée des livraisons de nourriture, nous sommes encouragés par les premiers signes que nous voyons sur les marchés qui commencent à rouvrir", a déclaré le directeur général, Dara Khosrowshahi.

Près des deux tiers des revenus d'Uber proviennent des États-Unis et du Canada, où les mesures de confinement ont débuté à la mi-mars.

Le concurrent d'Uber, Lyft, a fait état mercredi d'une augmentation surprise de 23% de ses revenus et a déclaré que des mesures strictes de réduction des coûts garantissaient qu'il restait sur la "voie de la rentabilité".

Les actions de Lyft ont bondi de plus de 20% jeudi alors que celles d'Uber ont fini en baisse de près de 1% lors des transactions après-Bourse, après avoir gagné en séance quelque 11% dans la foulée de Lyft.

(Akanksha Rana à Bangalore, Tina Bellon à New York, version française Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - TOULOUSE BUSINESS SCHOOL

Travaux de maintenance, réparation et rénovation sur le campus parisien de TBS Education

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS