Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Twizy, l’avenir de la F1 chez Renault ?

,

Publié le

Images La marque au losange a dévoilé ce jeudi 25 avril son concept-car Twizy Renault Sport F1. Le constructeur français a boosté son véhicule électrique produit dans l'usine de Valladolid en Espagne. Equipé du système KERS de récupération d'énergie cinétique, le Twizy F1 voit ses performances multipliées par six.

Twizy, l’avenir de la F1 chez Renault ? © Renault

Il fallait oser ! Renault a présenté ce jeudi 25 avril son concept-car Twizy Renault Sport F1 dans son usine espanole de Valladolid, où est d'ailleurs produit le véhicule électrique du constructeur.

Après avoir présenté son concept de Twingo électrique Twin'z début avril, un nouveau choc visuel en perspective pour les amateurs de la marque au losange.

"Chaussé de roues de monoplace, équipé d’une lame avant, de pontons latéraux, d’un aileron arrière et d’un diffuseur intégrant un feu de pluie, Twizy Renault Sport F1 affirme sans ambigüité sa filiation avec la discipline reine du sport automobile", décrit le constructeur dans son communiqué. Mais si un championnat de Formule E se déroulera bien à partir de l'année prochaine pour promouvoir le véhicule électrique, Renault ne devrait a priori pas aligner sa Twizy sur la ligne de départ.

Avec ce concept, Renault souhaite avant tout mettre en avant son système KERS (Kinetic Energy Recovery System), utilisé en Formule 1 et qui permet à Twizy d'atteindre les 100 km/h en 6 secondes, soit une accélération comparable à celle de la Mégane R.S., le modèle le plus performant du constructeur.

Ce système de récupération de l’énergie cinétique récupère une partie de l'énergie générée au moment du freinage. "Au lieu de se disperser sous forme de chaleur dans les freins, l’énergie ainsi récupérée peut alors être stockée et réutilisée pour la propulsion du véhicule, comme c’est le cas en F1", explique Renault.

Le résultat est là : Twizy voit ainsi la puissance de son modeste moteur de 17 ch multipliée par six lorsque le KERS est activée. Mais la vitesse maximum reste limitée à 110 km/h, contre 80 pour le Twizy de série.

Mais Renault s'est bel et bien pris au jeu de proposer une version F1 de son véhicule électrique urbain. Sur le volant truffé de boutons, le pilote peut visualiser en temps réel un grand nombre de paramètres comme le niveau de charge de la batterie.

En matière de mariage improbable entre sport automobile et véhicule de série, Renault n'en est pas à son coup d'essai. Lors du salon automobile de Paris en 1994, le constructeur avait présenté un Espace F1. Conçu en partenariat avec Matra, ce véhicule était doté d'un moteur RS5, 10 cylindres en V de 3 500 cm³ et 40 soupapes de 820 chevaux, identique à celui équipant la Williams FW15C d'Alain Prost. Originalité de ce concept aujourd'hui exposé au musée Matra de Romarantin, il permettait de profiter à quatre des sensations de la Formule 1.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle