TWB : bilan 2016 positif et accueil d’une troisième start-up

Partager
TWB : bilan 2016 positif et accueil d’une troisième start-up

Le démonstrateur pré-industriel, Toulouse White Biotechnology (TWB) a dressé le 14 mars dernier un bilan très positif de l’année écoulée, annonçant un chiffre d’affaires de 9,5 millions d’euros représentant une hausse de 10% par rapport à 2015. En 2016, une capacité d’investissement de 850000 € lui a permis de maintenir un haut niveau d’équipement robotisé. Ainsi par exemple au niveau du plateau “Ingénierie de souche haut débit”, l’automate de biologie moléculaire (dont l’installation a débuté à l’automne 2015) a été complété en 2016 par l’ajout de nouvelles fonctionnalités.

Au total, 46 projets étaient en cours de réalisation en 2016, dont 15 nouveaux projets. Depuis sa création en 2012, TWB a ainsi soutenu 79 projets. 46% sont des projets industriels compétitifs : ces projets de recherche, financés à 100% par les industriels, répondent à une problématique précise et portent sur des sujets tels que l’optimisation de microorganismes ou de procédés de fermentation, la validation technique d’un procédé industriel, etc. 28% sont des projets co-financés par des industriels et des fonds publics : en réponse à des appels d’offres nationaux ou européens. Comme par exemple le projet Synthacs (financé par l’Agence Nationale de la Recherche et l’entreprise ADISSEO) qui a ouvert une nouvelle voie métabolique afin de produire des molécules destinées à l’alimentation animale. 26% sont des projets de recherche : chaque année TWB auto-finance à hauteur de 1M€ environ des projets de recherche fondamentale à fort potentiel, dont le but est de générer des résultats innovants exploitables par les partenaires industriels.

8 nouveaux partenaires dans le consortium

Par ailleurs, le succès du modèle de TWB repose sur son consortium de partenaires publics-privés qui s’acquittent d’un droit d’accès directement réinvesti dans des projets de recherche risqués. Ce modèle permet ainsi de financer des programmes de recherche permettant d’explorer des domaines scientifiques novateurs. Le 9 mars dernier, le consortium a accueilli 8 nouveaux partenaires industriels : ab7 Industries, Bgene, BioAster, Heurisko, Naturamole, Servier, Micropep Technologies, Syngulon. Le consortium se compose ainsi désormais de 53 partenaires (11 grandes entreprises, 10 PME, 16 TPE, 7 fonds d’investissement et structures de valorisation, 9 partenaires publics) qui interviennent dans divers secteurs : agro-industrie, chimie, équipement, solutions biotechnologies, arômes, parfums et cosmétologie et enfin énergie et pharmacie.

Objectif 2017 : développer l’accompagnement des start-up

Alors qu’en 2016 deux start-up, Enobraq et Pili, ont intégré les locaux de TWB, une troisième start-up, MicroPEP Technologies, vient de s’installer. Il s’agit d’une société de recherche et co-développement de solutions de bio-contrôle pour l'agriculture de demain, à partir de micro-peptides, venant réguler de l'extérieur l'expression de gênes d'intérêt chez les plantes.

Autre exemple de collaboration réussie avec la société Amoeba, qui collabore avec TWB depuis 2014. Elle a levé 15 M€ en 2016 et inauguré son site de production près de Lyon. TWB a également contribué à la création de Carbiolice, joint-venture entre la start-up Carbios et le groupe Limagrain, fruit des résultats obtenus dans le cadre du projet phare Thanaplast.

Dans cette continuité, TWB souhaite poursuivre et accentuer en 2017 l’accompagnement de start-up en mettant à leur disposition des plateaux techniques à la pointe de l’innovation et de l’accompagnement scientifique et technologique par des équipes de haut niveau.

Sujets associés

NEWSLETTER Bioéconomie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous pression en service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDI - Saint-Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lambersart

Externalisation de la paie des agents et des élus de la Commune et du CCAS de Lambersart

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS