Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

TÜV, victime et responsable

, ,

Publié le

Le certificateur allemand TÜV vient d’être condamné au civil dans l’affaire des prothèses mammaires PIP. Le fabricant PIP étant en liquidation judiciaire, c’est TÜV qui avait été assigné par les distributeurs et des porteuses de ces implants au gel frelaté. Lui reprochant d’avoir "manqué à ses obligations de contrôle et de vigilance", le tribunal de commerce de Toulon (Var) lui demande de provisionner 3 000 euros par victime. TÜV va faire appel, mais sa condamnation pourrait bien bouleverser le verdict du procès pénal, attendu le mois prochain. Les anciens dirigeants de PIP y sont poursuivis pour "tromperie aggravée", mais pas TÜV, qui s’était porté partie civile.   

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle