L'Usine Nouvelle

L'Usine Maroc

Tunisie en suspens

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Tunisie en suspens © Flick'r
"Tomber sept fois, se relever huit", dit un proverbe japonais... On ne saurait dénombrer les épreuves ayant frappé la Tunisie après les espoirs nés au printemps 2011, mais le terrible attentat du Bardo, le 18 mars, s’ajoute à une longue liste de chocs. Celui-ci se distingue en ce qu’il survient à un moment singulier pour les 10,9 millions de Tunisiens. En effet, sur la forme, tout est en place pour que le pays du Jasmin se remette à aller de l’avant. Le long processus de transition s’est achevé après les législatives puis la présentielle de la fin 2014 avec la constitution du gouvernement d’Habib Essid, investi le 5 février. Comme nous le confiait voici quelques semaines Ouided Bouchamaoui, la présidente de l’Utica, le patronat tunisien : "Notre pays dispose désormais[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte