Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

TSMC construit une usine de 17 milliards de dollars pour la production de puces en 5 nanomètres

Ridha Loukil , ,

Publié le

Le fondeur taiwanais de semiconducteurs TSMC donne le coup d’envoi à la construction à Taiwan d’une usine dédiée à la production de la génération de puces de 5 nanomètres. L’investissement total dépasse les 17 milliards de dollars. La mise en service est attendue en 2020.

TSMC construit une usine de 17 milliards de dollars pour la production de puces en 5 nanomètres © TSMC

Les entreprises citées

Encore un projet de méga usine de puces électroniques chez TSMC. Le fondeur taiwanais de semiconducteurs a donné le coup d’envoi à ce chantier sur le Southern Taiwan Science Park, le 26 janvier 2018, lors d’une cérémonie en présence de son PDG-fondateur Morris Chang. Cette usine Fab 18 sera dédiée à la production de la prochaine génération de puces électroniques de 5 nanomètres. L’investissement total dépasse les 17 milliards de dollars.

Capacité annuelle de 1 million de plaquettes

La génération de puces électroniques actuellement la plus avancée bénéficie d’une technologie de production de 10 nanomètres, et TSMC prévoit de passer à la génération suivante de 7 nanomètres au second semestre 2018. Le projet Fab 18 sera mené en trois phases. La construction démarre au troisième trimestre 2018 pour une mise en service programmée en 2020. Au terme du projet, la capacité annuelle de production sera de 1 million de plaquettes de 300 mm, et l’usine emploiera 4 000 personnes, portant l’effectif total du groupe sur le Southern Taiwan Science Park à 14 000 personnes.

Fab18 sera la quatrième usine de TSMC à Taiwan fabriquant des puces électroniques sur plaquettes de 300 mm de diamètre. Le fondeur projette de construire une autre usine de 300 mm dédiée à la génération d’après de puces électroniques de 3 nanomètres. L’investissement envisagé flirte avec les 20 milliards de dollars.

Fondeur exclusif des puces d'Apple

Avec ce méga investissement, TSMC veut consolider sa position de leader mondial des services de fonderie de semiconducteurs, c’est-à-dire de fabrication de puces électroniques en sous-traitance, et conserver une longueur d’avance sur ses trois plus gros concurrents : l’américain GlobalFoundries, le taiwanais UMC et surtout le coréen Samsung Foundry. Il se targue d’être devenu le fondeur exclusif des processeurs d’Apple et ce depuis la génération d’iPhone 7. Il a gagné ce marché lucratif au nez et à la barbe de Samsung Foundry.

Selon le cabinet TrendForce, TSMC domine les services de fonderie de semiconducteurs avec 56% du marché mondial estimé en 2017 à 57,3 milliards de dollars, loin devant GlobalFoundries (9,4%), UMC (8,5%) et Samsung Foundry (7,7%). C'est cette avance qu'il entend conforter avec ses méga investissements industriels.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle