International

Donald Trump publie des décrets interdisant les transactions avec ByteDance (TikTok) et Tencent (WeChat)

, ,

Publié le , mis à jour le 07/08/2020 À 08H42

Le président américain, Donald Trump, a publié le 6 août des décrets interdisant toute transaction avec ByteDance, la société chinoise qui possède l'application de partage vidéo TikTok, et Tencent, propriétaire de l'application WeChat. Cette interdiction débutera dans 45 jours.

Donald Trump publie des décrets interdisant les transactions avec ByteDance (TikTok) et Tencent (WeChat)
Le président américain, Donald Trump, a publié jeudi des décrets interdisant toute transaction avec ByteDance, la société chinoise qui possède l'application de partage vidéo TikTok, et Tencent, propriétaire de l'application WeChat. Cette interdiction débutera dans 45 jours. /La photo prise le 7 août 2020/REUTERS/Florence Lo
© FLORENCE LO

Dans 45 jours, TikTok et WeChat pourraient être bannis aux Etats-Unis. Donald Trump a publié des décrets allant dans ce sens le 6 août. Il vise les propriétaires des deux applications mobiles ByteDance et Tencent.

Les décrets sont publiés alors que l'administration Trump a déclaré cette semaine qu'elle intensifiait ses efforts pour purger les applications chinoises "non fiables" des réseaux numériques américains et a qualifié de "menaces importantes" l'application vidéo courte chinoise TikTok et l'application de messagerie WeChat.

TikTok peut être utilisée pour des campagnes de désinformation qui profitent au Parti communiste chinois et les États-Unis "doivent prendre des mesures agressives contre les propriétaires de TikTok afin de protéger notre sécurité nationale", a dit Donald Trump. Microsoft serait en lice pour racheter les activités internationales de TikTok.

WeChat quant à elle, "capture automatiquement de vastes pans d'informations de ses utilisateurs. Cette collecte de données menace de permettre au Parti communiste chinois d'accéder aux informations personnelles des américains", a déclaré Donald Trump.

L'opérateur Tencent a perdu presque 10% à la Bourse de Hong Kong après l'annonce de Donald Trump. Le yuan, sensible aux relations entre la Chine et les Etats-Unis, a perdu 0.4%.

Avec Reuters (Mohammad Zargham, Echo Wang, Nandita Bose et David Shepardson; version française Camille Raynaud)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte