L'Usine Agro

Le français Tropico dans l'escarcelle de Coca-Cola

Adeline Haverland , ,

Publié le

Coca-Cola continue sa politique de diversification. Après l'acquisition des cafés Costa, le groupe américain vient d'annoncer l'achat de la marque française Tropico, spécialiste des boissons aux fruits. 

Le français Tropico dans l'escarcelle de Coca-Cola
Tropico devient propriété de Coca Cola

Après le café, les boissons aux fruits: la politique de diversification de Coca-Cola prend une nouvelle direction. Le célèbre groupe de boissons d'Atlanta vient, en effet, d'annoncer l'acquisition de la marque de jus d'orange Tropico (29 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017). C’est la première fois que Coca-Cola met la main sur une entreprise française. L'information, révélée par Le Figaro a été confirmée par l'entreprise. Le montant de la transaction n'a pas été divulgué.

Faire face au déclin du soda

Selon les chiffres publiés fin 2017 par le New York Times, la consommation de boissons gazeuses aurait reculé de près de 20% au cours des vingt dernières années sur le marché américain. En 2016, les ventes d'eaux y ont même dépassé pour la première fois celles de sodas.

Coca-Cola n'a donc pas le choix que de travailler à la diversification de ses activités. En plus de s'atteler à élaborer de nouvelles recettes, moins sucrées, l'entreprise américaine multiplie les acquisitions dans des secteurs aussi divers que les cafés avec l'achat de Costa, l'eau grâce à la marque Smartwater, le lait avec Fairlife ou le thé glacé avec Fuze Tea.

Si cette stratégie a déjà conquis le marché américain, le marché français restait, pour l'instant encore, mono-produit. En 2017, plus de 90% des ventes de Coca-Cola France reposaient sur le Coca, le Fanta ou le Sprite. L'acquisition de Tropico vise donc à y diversifier les sources de revenus.

Le jus de fruit, un secteur en croissance

Le marché des boissons aux fruits est d'autant plus intéressant que, contrairement aux sodas, les ventes de jus ne cessent d'augmenter. Le segment affiche une croissance de 4,9% au cours des trois dernières années. En s'appropriant Tropico, le groupe américain ambitionne de "devenir un acteur majeur des boissons plates aux fruits" comme l'explique François Gay-Bellile, président de Coca-Cola France dans un communiqué.

Du côté de Tropico, on se félicite des l'arrivée de Coca-Cola. "Ce changement permettra de donner à la marque Tropico l’envergure qu’elle mérite, grâce à l’expertise et aux moyens en marketing et en innovation de Coca-Cola" précise l'actuel PDG Bernard Folliet. Tropico pourra également compter sur les infrastructures, en France, de Coca-Cola. La marque, qui ne possède actuellement pas de site de production propre et sous-traite sa production, pourra s'appuier sur les usines d'embouteillage de Coca-Cola en France.
La force Aujourd'hui, la marque représente moins de 5% du marché des boissons aux fruits, dominé par Oasis. Grâce au soutien de Coca-Cola, elle espère passer la barre des 10% de parts de marché d'ici à trois ans. 

Fondée en 1982, Tropico a été rachetée en 2005 par la société Cafés Folliet, une entreprise familiale française dirigée par Bernard Folliet dont le siège est à Chambéry, qui en a assuré le développement depuis.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte