Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Trophées des usines] Ricoh remporte le prix de la démarche RSE

Myrtille Delamarche , ,

Publié le

Passer de lignes d’assemblage à un atelier de remise à neuf de copieurs multifonctions usagés, c’est le choix du groupe japonais Ricoh à Wettolsheim.

[Trophées des usines] Ricoh remporte le prix de la démarche RSE
Le groupe japonais compte réduire son impact environnemental de 87,5?% d’ici à 2025.
© Myrtille Delamarche - L'Usine Nouvelle

Cela n’a pas été simple. Ce qui apparaissait à la direction de l’usine Ricoh de Wettolsheim (Haut-Rhin) comme une reconversion vertueuse a, dans un premier temps, été vécu par les salariés comme une dégradation. Ils ont quitté des lignes d’assemblage, propres et répétitives, pour manipuler des machines usagées, salies, voire cassées, afin de les remettre à neuf. C’est donc d’abord la sauvegarde de l’emploi qui a motivé les syndicats à accompagner le processus.

Et c’est une réussite. Trois ans après, l’effectif global de l’usine a été conservé. Les intérimaires, passés de 300 à 150, ont certes payé un lourd tribut à l’indispensable montée en compétences sur les postes. Mais ceux qui restent ont été accompagnés et formés. D’un travail à la chaîne, les opérateurs sont passés à la pleine responsabilité du démontage ou du remontage d’un copieur. La fierté de participer à un vrai projet d’économie circulaire fait son chemin. Dans les ateliers, on relève la tête. Le groupe japonais Ricoh compte 110 000 employés dans 200 pays. Avec un chiffre d’affaires de 16 milliards d’euros en 2015, il se présente comme le leader mondial des solutions d’impression. « La conduite du changement a été délicate, notamment en raison du rapport au déchet », reconnaît Élodie Heintzmann, la responsable environnement, qui rappelle la politique de développement durable du groupe japonais. Ricoh, qui a pour objectif de réduire son impact environnemental de 87,5 % entre 2000 et 2025, se préoccupe de l’analyse de cycle de vie de ses produits. Jusqu’à bannir des matières autorisées en Europe, comme l’étain. 100 % de l’acier utilisé provient du recyclage. Dans les ateliers, les objectifs de réduction de l’empreinte CO2 sont placardés, tout comme les objectifs de production. L’efficacité énergétique a augmenté de 20 %, générant une économie de 50 000 euros qui vient s’ajouter à une renégociation de 200 000 euros sur les contrats gaz et électricité.

Quatre sites en un

Collectés en entreprise, les copieurs qui n’ont pas atteint leur demi-vie arrivent sur ce site situé en périphérie de Colmar, où ils sont contrôlés, démontés et nettoyés. Les pièces d’usure sont systématiquement changées avant remontage et contrôle. À la sortie, Ricoh garantit ses copieurs « Greenline » (remis à neuf) ou un nombre de copies, tout comme dans ses contrats neufs, mais à environ 40 % moins cher. Les copieurs écartés sont recyclés, chaque pièce est suivie grâce à un système de scan développé en interne pour garantir la traçabilité. En dernier recours, si elles ne sont pas réparables, elles sont valorisées pour leurs matières, ainsi que les consommables.

Outre son projet de remise à neuf de copieurs (19 % du chiffre d’affaires), qui a nécessité un réinvestissement de 2 millions d’euros, le site de Wettolsheim comprend trois autres activités : la production de toner noir (23 % du chiffre d’affaires), l’enduction de papier thermique (55 %) et le développement de solutions graphiques (3 %). « C’est ce qui nous offre notre flexibilité. Lorsque l’activité copieurs baissait, le papier thermique a équilibré les résultats. Aujourd’hui, la tendance s’inverse », note le directeur général, Christophe Hassler. Le chiffre d’affaires sur le segment copieurs a été divisé par deux lors de la reconversion, pour un résultat net quasi équivalent. Une cinquième activité, plus récréative, est développée avec les salariés : la production annuelle de 105 kilogrammes de miel. 

Chiffre d’affaires206 millions d’euros en 2015

Effectif 960 personnes, dont 395 sur l’activité économie circulaire

Production 1 994 copieurs remis à neuf en 2015 (+ 12 %)

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle