Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Trophées des femmes de l'industrie] Sandra Bour Schaeffer, femme de projets 2016

Olivier James

Publié le , mis à jour le 20/09/2016 À 20H08

Sandra Bour Schaeffer, 41 ans, responsable des essais en vol de l’A 320neo

[Trophées des femmes de l'industrie] Sandra Bour Schaeffer, femme de projets 2016 © Philippe Masclet/Master Films/Airbus Group


À l’entendre parler de son métier, on pense aux pythagoriciens et à leur musique des sphères censée décrire l’harmonie céleste. « J’écris la partition du vol, je ne suis pas aux manettes de l’avion, mais j’ai le rôle de chef d’orchestre », conte cette diplômée de l’École nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique. Depuis 2013, Sandra Bour Schaeffer dirige les campagnes d’essais en vol du best-seller annoncé d’Airbus, l’A 320neo, qui totalise plus de 4 500 appareils en commande. Elle propage son savoir-faire éprouvé sur l’A 380 : en trois ans, elle a mené à bien les tests sur l’A 319, l’A 320 et l’A 321. Pousser l’appareil dans ses retranchements, couper un moteur en plein vol et observer sa réaction, moduler sa vitesse… Elle supervise l’équipage et décompose les mouvements de l’engin. Elle occupe un rôle central dans ce programme ultra-stratégique qui la place à la tête de 600 personnes. Et le joue sans coup férir depuis l’obtention, en 2008, de son diplôme d’ingénieur navigant d’essais, deux ans après son arrivée chez Airbus. « Pour l’A 380, je suis partie, enceinte de cinq mois, à Medellin, en Amérique du Sud, pour réaliser des tests sur un aéroport situé à 2 000?m d’altitude », s’amuse cette mère de deux enfants. Pianiste, amatrice de Chopin, elle profite des pauses entre deux vols pour pratiquer la danse modern jazz. La suite ? Une variation avec les futurs A 330neo et A 350-1000 en guise d’instruments. 

remarque sexiste entendue
« J’en ai entendu beaucoup, le milieu aéronautique étant très masculin. Mais je n’y prête plus attention. J’ai décidé de ne pas retenir ce genre de propos. »

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle