[Trophées des femmes de l'industrie] Corinne Brand d’Albea, femme commerciale de l'année

Le 26 septembre, L'Usine Nouvelle a remis les Trophées des femmes de l'industrie. Corinne Brand, 63 ans, directrice de l’activité promotionnelle et airlines d’Albea  remporte le Trophée des femmes commerciales. Si la recherche, la production et les directions générales sont souvent considérées comme les fonctions prestigieuses de l’industrie, aucune entreprise ne serait performante sans le talent de ses vendeurs. Savoir se mettre à la place des clients, voilà ce que ces femmes ont bien compris.

Partager

[Trophées des femmes de l'industrie] Corinne Brand d’Albea, femme commerciale de l'année
Corinne Brand d'Albea

La compreneuse
Corinne Brand, 63 ans, directrice de l’activité promotionnelle et airlines d’Albea

Persévérance, rigueur, et audace. Un cocktail qui a permis à Corinne Brand de multiplier par près de huit en dix ans le chiffre d’affaires de l’activité objets promotionnels d’Albea. Le groupe (issu de Pechiney), est spécialisé dans le packaging. Ses clients ? LVMH, L’Oréal, Clarins… Mais leur demande promotionnelle est trop saisonnière, alors, en 2003, Corinne Brand décide d’attaquer le marché des trousses fournies aux passagers à bord des avions. Dans son entreprise, peu y croient. Pourtant le marché est colossal. Air France, par exemple, distribue chaque année plus de 3?millions de trousses. Il lui faudra deux ans pour séduire la compagnie nationale. Et depuis 2005, elle remporte tous les appels d’offres mondiaux.

Des trousses de bienvenue, cela semble simple. Mais ces -objets, de la conception à la livraison, s’adressent à la France et au monde. La littéraire se met donc à la place de l’« autre » et emmène son équipe (quinze personnes dont un homme…) au musée d’Air France pour comprendre la marque. Elle travaille avec des psychologues et des sociologues. « Il faut capter la -tendance et la restituer. Les clients deviennent des partenaires. » KLM, Emirates, Thai Airways… collaborent avec celle qui fait la navette entre les quatre usines chinoises du groupe. Corinne Brand, qui aime « ergoter et -comprendre », a réussi à prouver à son père, ingénieur et chef d’entreprise, que l’« on peut être littéraire et réussir ». Un seul regret, « ne pas avoir monté ma propre entreprise ».

Anne Debré

Si j’étais un homme
« Les hommes ont des certitudes. La femme se pose des questions. J’aurais peut-être moins bien fait car j’aurais moins douté. »

Les autres nommées de la catégorie :

L’atout mobile
Christine Caviglioli, 47 ans, senior vice-présidente automobile et services de mobilité de Gemalto

Crédits : Pascal Guittet

Quand on lui demande de parler d’elle, Christine Caviglioli se raccroche toujours à son travail. C’est ce qui la définit, la détermine. Tout juste apprend-on qu’elle a un frère, « dans le commercial également, mais nous n’avons pas le même tempérament », et des enfants avec lesquels elle « s’organise » pour jongler avec sa carrière. À l’âge de 18 ans, l’étudiante se projetait en classe Affaires. Trente ans plus tard, elle est devenue l’un des piliers de Gemalto. Aujourd’hui senior vice-présidente (SVP) automobile et services de mobilité, Christine Caviglioli parcourt la planète pour faire la promotion de la sécurité digitale auprès des clients du leader mondial de la sécurité numérique. Informaticienne à l’origine et marseillaise avant tout, elle ne se voyait pas dans un « profil sédentaire à Paris », raconte-t-elle. Elle quitte Oracle et rejoint Gemalto en 1996 (GemPlus à l’époque), puis tisse sa toile dans la maison. « Tout mon parcours professionnel s’est construit parce que j’ai besoin de vibrer et relever des challenges », s’exclame-t-elle. Le dernier en date ? Sa prise en main, en janvier 2016, de l’activité automobile du groupe, qui pèse quelque 85?millions d’euros de chiffre d’affaires. En janvier cette année, elle lance la start-up Automotive and Mobility Services.

Aurélie M'Bida

Si j’étais un homme
« Je pense que j’aurais suivi le même parcours, car en bâtissant ma carrière, je n’ai pris la place de personne. J’ai proposé et obtenu mes postes en fonction de ce que je sentais du marché. »

Le goût du défi
Maria Luisa Lucas Ugena, 45 ans, responsable de l’équipe marketing de l’A 350 chez Airbus

Crédits Airbus

Récupérer de fidèles clients de Boeing, assurer une campagne de vente auprès de British Airways et Iberia alors que les deux compagnies sont en pleine fusion… Aucun challenge ne semble effrayer Maria Luisa Lucas Ugena. Prendre le poste de responsable marketing de l’A 350 en 2015 alors que le programme entre en service non plus. C’est pour relever des défis que Maria Luisa Lucas Ugena a choisi d’être ingénieur, puis de faire sa carrière dans l’aéronautique. Diplôme de Polytechnique Madrid en poche, la jeune femme originaire d’Espagne débute en tant qu’ingénieur maintenance de la compagnie Air Europa. Quelques années plus tard, elle souhaite passer côté constructeur et rejoint la division support client de Boeing à Seattle avant d’être embauchée par son concurrent européen en 2004. Le challenge dont

elle est particulièrement satisfaite reste d’avoir réussi à -transmettre le succès commercial de l’A 350 XWB aux équipes d’ingénierie et de production. « Les compagnies aériennes sont très fières de leurs A 350 XWB. Les ingénieurs ne s’en rendent pas toujours compte car ils n’ont pas de contact direct avec nos clients. Je fais beaucoup de marketing interne pour les rapprocher. » Ses efforts pour communiquer les retours positifs ont contribué à rendre moins difficiles les périodes de fortes montées en cadence du programme A 350, le grand défi d’Airbus.

Marine Protais

Si j’étais un homme
« Je n’aurais sans doute pas eu autant besoin de prouver ma valeur. Avoir dû le faire m’a ouverte à de nombreuses opportunités. »

 La rédaction 

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    L'OREAL
ARTICLES LES PLUS LUS