Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Trophées des femmes de l'industrie] Charlotte Neyret-Gigot, lauréate du prix de la femme commerciale

Publié le , mis à jour le 20/09/2016 À 20H06

Charlotte Neyret-Gigot, 41 ans, directrice commerciale radionavigation et télécommunications de Thales Alenia Space.

[Trophées des femmes de l'industrie] Charlotte Neyret-Gigot, lauréate du prix de la femme commerciale © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Charlotte Neyret-Gigot, directrice commerciale chez Thales Alenia Space, n’est pas une adepte de l’improvisation. Surtout quand il s’agit de vendre un produit aussi complexe que les infrastructures terrestres des services de radionavigation par satellite, comme le futur Galileo. Elle est en passe de souffler à un concurrent américain un contrat avec un pays d’Asie orientale. « Pour adapter mon discours, je me suis informée auprès des collègues de notre entité locale, j’ai lu des livres sur la culture locale. Dans ce pays, la parole vaut l’écrit », explique-t-elle. Son fait de gloire ? Le contrat portant sur la maintenance du système de navigation Egnos, décroché en 2014 pour environ 130 millions d’euros. «C’était un contrat remis en compétition alors que jusqu’ici les contrats font l’objet d’amendement aux contrats existants et donc sont passés de gré à gré. Nous avions établi la bonne stratégie de partenariat », précise-t-elle. De quoi couronner le travail de la centaine de salariés travaillant sur le programme EGNOS du département Navigation de Thales Alenia Space. « Un bon commercial doit savoir identifier immédiatement la priorité de son client et ce qui a de la valeur à ses yeux. À la fin d’une bonne négociation, les deux parties doivent se sentir gagnantes. » Cette mère de deux petites filles carbure à l’enthousiasme. Après bientôt vingt ans dans l’industrie spatiale, pourrait-elle vendre autre choses que des satellites ? « Pourquoi pas, si le projet me plaît ! »

Remarque sexiste entendue

« Avant une réunion importante, un directeur responsable d’activités précise, en la désignant, que son assistante l’accompagnera. Elle lui a répondu, qu’il n’avait pas vraiment compris et que c’est lui qu’il l’accompagnait ! »

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle