Tout le dossier Tout le dossier

[Trophées des femmes de l'industrie] Armelle Laugier (SNCF Mobilités), prix de la Femme de projets

Le 25 septembre, L'Usine Nouvelle a remis les Trophées des femmes de l'industrie. Armelle Laugier, de SNCF Mobilités, a reçu le Trophée de la Femme de projets. Retrouvez les portraits des femmes talentueuses nommées dans sa catégorie. Véritables chefs d’orchestre, elles coordonnent des expertises diverses pour livrer un produit ou un programme. Les femmes sur lesquelles notre choix s’est porté s’assurent que des avions, des projets ferroviaires ou encore un programme de sous-marins seront développés dans les temps, avec les standards de performance et de qualité les plus exigeants.

Partager
[Trophées des femmes de l'industrie] Armelle Laugier (SNCF Mobilités), prix de la Femme de projets
La lauréate Armelle Laugier, Chef de Projet Leman Express (SNCF mobilites)

La locomotive du Léman Express

Armelle Laugier, 46 ans
Directrice adjointe de Lémanis

Un chantier de 230 kilomètres de voies ferrées, 45 gares, 2 milliards d’euros de budget. Voilà les dimensions du Léman Express, le train qui reliera la Suisse à la France fin 2019. Armelle Laugier est aux commandes de ce projet titanesque. Au-delà du défi technique, le principal challenge est, selon elle, de gérer les hommes, qui appartiennent à deux sociétés et pays différents."Un défi culturel", commente la directrice du projet, qui passe ses semaines entre la Suisse, Lyon et Chambéry où elle vit. "Je dois faire en sorte que tous les acteurs du projet se comprennent et travaillent de manière cohérente", explique la directrice adjointe de Lémanis, filiale commune de CFF et SNCF. Pour appréhender ce challenge, elle compte sur ses compétences en ressources humaines.

Sur ses vingt-deux ans de carrière à la SNCF, entamée après son diplôme à l’ESCP, Armelle Laugier en a passé sept au service RH. Elle a notamment mis en place un pôle emploi interne pour la branche Auvergne-Rhône-Alpes. L’une des réalisations dont elle est le plus fière. Et a à peine 30 ans, elle a dirigé une équipe de 230 contrôleurs pendant trois ans. Pour mobiliser ses équipes, Armelle Laugier s’attache à célébrer les "petites victoires". Indispensable pour surmonter les prochaines étapes.

Marine Protais

A propos de #Metoo
«Si ceux qui l’ont lancé ont révélé un vrai problème de société, je crains que ce mouvement ne provoque pas un changement culturel à court terme.»

Les autres Femmes nommées dans cette catégorie:

L’aéro sur le bout de la langue

Vanessa Schmidt, 43 ans
Chef de projet pour le transfert de la ligne d’assemblage du H135 chez Airbus Helicopters

Une traductrice pour piloter l’un des projets phares d’Airbus Helicopters. À savoir: le transfert de la chaîne d’assemblage allemande du H135 qui sera fabriqué à Qingdao (Chine) fin 2018 à une centaine d’exemplaires. "J’anime une équipe d’une cinquantaine de personnes, entre la France, l’Allemagne et la Chine, précise Vanessa Schmidt. Je traite aussi directement avec les autorités gouvernementales locales chinoises." Et, intarissable, de fournir le détail des innombrables aspects de son projet, de la formation aux finances, en passant par la logistique et le système qualité.

Pour comprendre la trajectoire de Vanessa Schmidt, il faut remonter le fil. Passionnée d’aéronautique, elle opte pourtant pour un master en langues étrangères appliquées. "Lorsque j’ai obtenu mon diplôme de traductrice, je ne me destinais pas du tout à travailler dans l’industrie", concède-t-elle. Elle entre chez Airbus Helicopters en 2001 au sein de la communication, puis intègre le service clientèle qui la rapproche du terrain. Sa capacité à tisser des liens entre les hommes et les femmes fait des merveilles et l’a conduit en 2015 à assurer le transfert de la chaîne d’assemblage H215 à Brasov (Roumanie). Aujourd’hui, en mouvement perpétuel, elle mobilise les énergies d’équipes aux cultures disparates, elle fédère, écoute, convainc. Son secret: la méditation, instant de recharge vital effectué en fin de journée, voire dans les avions.

Olivier James

A propos de #Metoo
«Si ceux qui l’ont lancé ont révélé un vrai problème de société, je crains que ce mouvement ne provoque pas un changement culturel à court terme.»

Vaincre le doute

Hélène Lemonnier, 48 ans
Responsable coordination des ventes pour Airbus Defence and Space - CIS

Le projet Geoplus a marqué une bascule pour Hélène Lemmonier. Mais aussi pour l’entité géo-intelligence d’Airbus DS et ses 700 salariés. Fin 2012, suite aux retards du satellite Pléiades 1, l’activité d’imagerie satellitaire est dans le rouge. Pilotant des projets d’amélioration des performances, Hélène Lemmonier veut aider au redressement. La voilà, "à [sa] grande surprise", promue leader du programme de transformation Geoplus. À charge pour elle non seulement d’améliorer les opérations, mais aussi de relancer les ventes et réduire les coûts. Un triple chantier qu’elle mène tambour battant. L’équilibre est retrouvé après un an, la croissance suit.

Cette capacité à mener des projets, l’ingénieure en agronomie l’a forgée dès le début de sa carrière, dix ans au sein de PME du technopôle Sophia Antiopolis, avant d’intégrer le futur Airbus DS en 2004, où elle prend très vite la direction du service des applications, multipliant le chiffre d’affaires par cinq en cinq ans. Derrière ce brillant parcours, pourtant, toujours le doute, "travers de beaucoup de femmes": "À chaque promotion, je pensais ne pas en être capable, et à chaque fois un manager m’a encouragée, mais aussi rassurée en me disant qu’un échec ne serait pas dramatique." Depuis le succès de Geoplus, le doute s’est envolé et c’est plus sereinement qu’elle a accepté sa dernière promotion.

Olivier James

A propos de #Metoo
«Le mouvement a libéré la parole et rappelé que le harcèlement était une réalité du quotidien. S’il survient aujourd’hui, ce type d’incident a plus de chances d’être reconnu.»

Est également nommée dans cette catégorie, mais lauréate du Prix spécial du jury:

La force du collectif

Anne Bianchi, 47 ans
Directrice pour Naval Group du programme de sous-marins pour le Brésil

Après avoir géré le programme de frégates pour la Marine nationale, Anne Bianchi est chargée depuis janvier du plus important contrat à l’international du groupe: livrer à la marine brésilienne quatre sous-marins conventionnels, un sous-marin à propulsion nucléaire (sans la chaufferie nucléaire) et la construction d’une base navale à Itaguai. Titanesque, le programme va courir jusqu’en 2033! Sa méthode: veiller à l’équilibre de ses relations avec ses collaborateurs et ses partenaires locaux. «Par respect et efficacité, je réponds vite aux interrogations de l’équipe. Je tiens à ce que la parole soit libre. Ils doivent pouvoir contester mon point de vue sans crainte», assure-t-elle.

Même ouverture avec ses partenaires brésiliens. «Ils connaissent mieux que nous le marché local. Il faut savoir les écouter.» Et de parfaire sa connaissance de la langue portugaise avec la lecture des grands écrivains contemporains du pays. Car en plus du plaisir de la lecture, la cadre de Naval Group se fait un point d’honneur de s’exprimer avec aisance dans la langue des partenaires étrangers avec lesquels elle travaille. Le passe-temps favori de cette mère de quatre garçons: larguer les amarres dès que l’occasion se présente. Son souvenir le plus fort: la traversée l’Atlantique en voilier avec son mari.

Hassan Meddah

A propos de #Metoo
«La société doit évoluer, mais gare à ne pas infantiliser les femmes. On ne peut pas considérer de la même façon une main inappropriée sur un genou et un viol.»

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Trophée des Femmes de l'Industrie

Dans l'industrie, le combat pour la visibilité des femmes

Trophée des Femmes de l'Industrie

"Chez Airbus, nous avons des profils féminins formidables que l’on n’utilise pas assez", estime Grazia Vittadini, Femme de l’industrie de l’année

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Grazia Vittadini (Airbus), Femme de l'industrie de l'année

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Anne Bianchi (Naval Group), Prix spécial du jury

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Anne-Catherine Brieux (Renault), prix de la Femme de production

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Magali Anderson (LafargeHolcim), prix de la Femme de l'international

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Bénédicte Jézéquel (Silvadec), prix de la Femme entrepreneur

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Anne Vetter-Tifrit (Velum), prix de la Femme du numérique

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Patrizia Gatti Gregori (SNCF Réseau), prix de la Femme de développement durable

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Anne Guillaume (Renault), prix de la Femme de R&D

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Ekaterina Shilova (Ajelis), prix de la Femme d'innovation

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Cécile Courcoul (Airbus), prix de la Femme "commerciale"

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Estelle Morelle (Seb Développement), prix de la Femme "au début prometteur"

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - ICF LA SABLIERE

Accord-cadre à bons de commandes travaux TCE spécifique PMR Ile de France

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS