Tout le dossier Tout le dossier

[Trophées des femmes de l'industrie] Anne Guillaume (Renault), prix de la Femme de R&D

Le 25 septembre, L'Usine Nouvelle a remis les Trophées des femmes de l'industrie. Anne Guillaume, du groupe Renault, a reçu le Trophée de la Femme de R&D. Retrouvez les portraits des femmes talentueuses nommées dans sa catégorie. Chez Airbus comme chez Renault, elles mettent les technologies au service du progrès de l’industrie. Sélectionnées pour nos Trophées en catégorie R&D, ces femmes transforment leurs recherches en business. Découvrez leurs profils.

Partager
[Trophées des femmes de l'industrie] Anne Guillaume (Renault), prix de la Femme de R&D
La lauréate Anne Guillaume, Directrice du LAB de Renault

Elle veille sur vos trajets

Anne Guillaume, 56 ans
Experte de la sécurité routière chez Renault et directrice du Lab

Elle fait preuve d’une simplicité déconcertante. À 56 ans pourtant, Anne Guillaume affiche un impressionnant parcours. Diplômée de l’École du service de santé des armées, elle mène une thèse sur les mécanismes physiologiques en jeu dans la perte de connaissance des pilotes de chasse en vol. Puis rejoint le CNRS et passe le concours de professeur agrégé du Val-de-Grâce, à Paris. Avec, en toile de fond, l’aéronautique. Un sujet qui la suit jusqu’à son arrivée chez Renault et au Lab à la fin des années 2000.

Le Laboratoire d’accidentologie, de biomécanique et d’étude du comportement humain (Lab) est un groupement d’intérêt d’une quinzaine de chercheurs issus de Renault et PSA. Anne Guillaume en devient la première directrice. Depuis dix ans, elle définit "une vision stratégique pour anticiper les besoins de recherche des constructeurs". La structure travaille notamment sur les véhicules autonomes. Il s’agit par exemple de réfléchir à l’amélioration des interfaces homme-machine à bord afin de fournir aux conducteurs les données pertinentes pour éviter qu’ils ne soient distraits. Avec un réel enjeu, rappelle-t-elle : "Chaque année, 1,3 million de personnes décèdent sur les routes."

Julie Thoin-Bousquié

A propos de #Metoo
«Le mouvement aura des effets sur les réflexions individuelles, et sans doute au niveau sociétal. En parallèle, il faut valoriser les compétences de chacun, sans distinction de genre.»

Les autres femmes nommées dans la catégorie:

Câble porteur

Florence Verlut, 37 ans
Directrice de l’ingénierie et de l’intégration des systèmes électriques d’Airbus Helicopters

L’astronomie est sa passion. Mais à sa sortie de Centrale Paris en 2004, Florence Verlut choisit l’aéronautique et commençe sa carrière chez Airbus Helicopters comme ingénieur avant-projet. C’est dans ce travail en amont du développement de produit qu’elle imagine et démontre la faisabilité d’un hélicoptère à grande vitesse. Un concept à l’origine du démonstrateur X3 qui fait le buzz lors du salon du Bourget, en 2010. "Je suis fière de ce résultat, tout comme de ma contribution au H145, un hélicoptère adapté aux secours en montagne, devenu un best-seller", confie-t-elle. Son succès lui vaut, en 2007, d’être envoyée en Allemagne pour créer une cellule avant-projet. Une mission naturelle pour cette ingénieur d’origine franco-allemande habituée à voyager outre-Rhin.

À son retour en France, en 2015, elle prend la direction d’une nouvelle équipe avant-projet transnationale France-Allemagne. Alors qu’elle est enceinte de son troisième enfant, elle trouve l’énergie de passer l’examen interne de vice-président. Un titre qui sert de tremplin vers des postes à haute responsabilité. On lui confie, début 2018, la direction de l’ingénierie et de l’intégration des systèmes électriques. Sous sa responsabilité, 250 ingénieurs et techniciens œuvrent à la conception du plan électrique (câbles, batteries, relais…) à livrer en temps et en heure aux équipes de montage des hélicoptères. Un défi qu’elle aime relever.

Ridha Loukil

A propos de #Metoo
«Chez Airbus Helicopers, on n’a pas attendu ce mouvement pour intégrer les sujets d’inclusion et libérer la parole. Il faut œuvrer en amont pour empêcher les comportements dégradants.»

La pionnière du Comex

Grazia Vittadini, 48 ans
Directrice de la technologie (CTO) d’Airbus

Natation en mer, semi-marathon, vélo… C’est dans la nature que s’épanouit – lors de ses rares moments de répit – cette sportive arrivée en mai 2018 à la tête de l’un des postes les plus en vus de l’aéronautique: la direction de la technologie au sein du géant Airbus. Grazia Vittadini, qui siègera au Comex, succède au turbulent Paul Eremenko et doit permettre à l’avionneur de conjuguer ses programmes au futur, des matériaux innovants à la digitalisation.

Comment cette Italienne, titulaire d’un diplôme d’ingénierie aéronautique de l’université polytechnique de Milan, a-t-elle accédé à ce poste après seize ans de carrière chez Airbus, où elle a été notamment chargée de l’audit interne? Réponse: elle s’est fait remarquer par Tom Enders lors d’une rencontre avec le top 200. "Tous ceux passés avant moi avaient décrit Airbus comme l’entreprise idéale, raconte-elle, malicieuse. A contrario, j’avais mis en avant un besoin de plus d’autonomie de l’ingénierie." Ce que Tom Enders, aujourd’hui son supérieur direct, n’a pas oublié: "Tout le monde était bouche bée devant le caractère, la compétence et le courage de cette jeune femme qui exprimait tout haut ce que la plupart des gens n’osaient pas exprimer devant moi." À l’instar de l’un de ses auteurs préférés, Philip Roth, Grazia Vittadini, qui va devoir déterminer les technologies du futur pour Airbus, n’a pas peur de choquer. Sachez-le, la "disruption", c’est elle.

Olivier James

A propos de #Metoo
«Certaines femmes ont eu des prises de position très courageuses. Mais beaucoup n’osent pas encore. C’est pour elles qu’une entreprise comme la nôtre a mis en place un numéro d’appel.»

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Trophée des Femmes de l'Industrie

Dans l'industrie, le combat pour la visibilité des femmes

Trophée des Femmes de l'Industrie

"Chez Airbus, nous avons des profils féminins formidables que l’on n’utilise pas assez", estime Grazia Vittadini, Femme de l’industrie de l’année

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Grazia Vittadini (Airbus), Femme de l'industrie de l'année

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Anne Bianchi (Naval Group), Prix spécial du jury

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Anne-Catherine Brieux (Renault), prix de la Femme de production

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Magali Anderson (LafargeHolcim), prix de la Femme de l'international

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Armelle Laugier (SNCF Mobilités), prix de la Femme de projets

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Bénédicte Jézéquel (Silvadec), prix de la Femme entrepreneur

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Anne Vetter-Tifrit (Velum), prix de la Femme du numérique

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Patrizia Gatti Gregori (SNCF Réseau), prix de la Femme de développement durable

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Ekaterina Shilova (Ajelis), prix de la Femme d'innovation

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Cécile Courcoul (Airbus), prix de la Femme "commerciale"

Trophée des Femmes de l'Industrie

[Trophées des femmes de l'industrie] Estelle Morelle (Seb Développement), prix de la Femme "au début prometteur"

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

07 - Joyeuse

Installation et maintenance de vidéoprotection sur la ville

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS