Trop ombrageuse industrie chimique

Julien Cottineau , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Trop ombrageuse industrie chimique
La catastrophe Lubrizol à Rouen est symptomatique. Depuis deux semaines, les autorités multiplient interventions et déclarations, parfois maladroites, sur les risques réels. Le chimiste américain, lui, se fait nettement plus discret. Il ne livre que des documents indéchiffrables sur les produits partis en fumée, ne peut expliquer les risques – ou l’absence de risques – d’un panache noir de 26 kilomètres de longueur, et polémique sur la responsabilité du départ du feu avec son voisin Normandie Logistique. Ce qui amplifie la colère et l’inquiétude de l’opinion publique. Un problème que gère mal l’industrie chimique. Considérée avec bienveillance en tant que science, la chimie est honnie en tant qu’industrie. Drapée d’images de pollution et de dangerosité, l’industrie chimique fait[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte