Trois technologies prometteuses présentées aux Journées de l'innovation en santé

Organisées du 26 au 28 janvier par le ministère des Solidarités et de la Santé en partenariat avec la Cité des Sciences, les journées nationales de l’innovation en santé sont l’occasion de faire le point sur les nouvelles technologies qui émergent dans le domaine.

 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Trois technologies prometteuses présentées aux Journées de l'innovation en santé
L'intelligence artificielle permet d'aider les radiologues à établir un diagnostic.

Une puce glissée sous la peau reliée en bluetooth avec votre smartphone, un système d’intelligence artificielle pour interpréter les imageries médicales, un casque de réalité virtuelle pour affronter ses phobies… Voilà autant de technologies qui font déjà la santé d’aujourd’hui. Ces innovations, qui façonnent la prise en charge médicale du futur, sont présentées au public à la Cité des Sciences, à l’occasion des Journées nationales de l’innovation en santé, du 26 au 28 janvier 2018.

Une puce sous-cutanée pour contrôler sa glycémie

Les patients diabétiques gardent toujours un œil sur leur taux de sucre dans le sang. Grâce à Guardian connect, ils peuvent désormais le consulter en direct sur leur smartphone. Medtronics a mis au point un capteur qui s’insère sous la peau. Il transmet toutes les données récoltées directement au smartphone du patient. "Le capteur et le téléphone sont tout simplement reliés par bluetooth. Les informations peuvent aussi être stockées sur un cloud pour qu’un proche, un parent ou un conjoint puisse aussi garder un œil dessus", explique Emmanuelle Taret, la responsable diabète France chez Medtronic. "Si le patient est occupé, il peut aussi programmer une alerte dans le cas où son seuil de glycémie serait dépassé." Le capteur doit simplement être changé tous les six jours.

L’intelligence artificielle au service des radiologues

"On parle de l’intelligence artificielle comme d’une technologie qui se prépare mais c’est déjà une réalité", sourit Thomas Goepfert, chef de projet Marketing digital chez Siemens Healthineers. Le groupe allemand se concentre sur l’intelligence artificielle et le deep learning depuis 2012. Elle a mis au point des logiciels utilisés en radiologie. Dans un premier temps les images d’IRM, de scanner ou d’échographies sont collectées et classées. Dans un deuxième temps, le traitement de l’image aide les radiologues au diagnostic et à la décision. "Plus de 100 millions d’images enregistrées dans des bases de données viennent appuyer les décisions thérapeutiques des professionnels de santé." Le logiciel permet de reconnaître ce qui se trouve sur une imagerie et de la comparer à d’autres images.

Retrouver la vue avec un œil bionique

Ils viennent d’annoncer une grande première. Pixium Vision a activé un œil bionique sur une personne atteinte de la forme sèche de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Elle a retrouvé la vue grâce à cet implant électronique. "L'activation du système de vision bionique a permis de restituer la perception de signaux lumineux, dans de bonnes conditions de tolérance, et permet au patient de poursuivre la phase de rééducation prévue par le protocole clinique sur 6 mois", peut-on lire dans le communiqué mis en ligne par Pixium Vision. Pour ceux qui voudraient voir de leurs propres yeux cet œil bionique, il sera également présenté à la Cité des Sciences ce week-end.

0 Commentaire

Trois technologies prometteuses présentées aux Journées de l'innovation en santé

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS