Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Trois start-up qui ré-inventent le monde du déchet

, ,

Publié le

L’édition 2012 du salon Pollutec, qui se tient jusqu’à ce soir à Lyon, a fait la part belle à la présentation d’innovations dans le domaine des déchets. Trois jeunes entreprises avaient fait le déplacement pour présenter leurs nouvelles technologies, produits ou services qui devraient arriver sur le marché dans les prochaines années.

Trois start-up qui ré-inventent le monde du déchet

Dans le domaine de la valorisation des déchets, la start-up américaine Agilyx (dont Total Energy Venture est entré au capital fin 2010) était venue présenter son procédé permettant de convertir les plastiques usagés (souillés et contaminés) … en pétrole brut. Selon le type de plastique traité, la technologie permet de convertir dix tonnes de plastique en … 60 barils par jour. Un pétrole brut qui peut ensuite être utilisé dans la fabrication des carburants… Plusieurs usines sont en cours de construction aux Etats-Unis.

Autre entreprise qui a fait du traitement des déchets et de la dépollution son cœur d’activité, la jeune société nantaise Cleansails. Elle développe un nouveau bateau, baptisé O3, destiné à l’entretien des embarcations et au nettoyage des rivières, des ports et des eaux côtières. Ce bateau couteau suisse, qui devrait voir le jour en 2014, devrait permettre de récupérer, selon les besoins de chacun, les eaux grises et noires, et les ordures ménagères, de distribuer de l’eau et de capturer des hydrocarbures légers grâce à ces nombreux outils (système de pompage en flux inversé, conteneur de stockage, systèmes de dispersion des polluants).

Sur le stand d’Ile-de-France, les jeunes dirigeant de Datapole, une start-up créée en 2010, étaient quant à eux venus présenter leur logiciel Prediwaste destiné à de la prévision d’activité dans les déchets. En agrégeant des données de consommation locale de 3500 familles de produits venant de supermarchés, avec des données météorologiques et celles de la production réelle de déchets, la start-up propose aux collectivités et aux opérateurs privés de dimensionner leurs installations de collecte et de traitement des déchets au plus près de la réalité. Le logiciel est actuellement en cours d’expérimentation en région parisienne.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle