Trois sites de production supplémentaires pour Terrena Viande

Capital/Investissement

Partager

Les Boucheries de Paris qui emploient 90 salariés sur deux sites de transformation de viande à Paris et Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) viennent d'être repris par Terrena Viande, l'un des premiers opérateurs français du secteur.

Pour ce groupe, branche industrielle des coopératives Cana (Loire-Atlantique) et Caval (Maine-et-Loire), cette acquisition correspond à une diversification dans la restauration hors domicile.

Les difficultés de la filière bovine donne donc un nouvel intérêt à ce marché inexploité sur lequel les Boucheries de Paris occupent une position clé avec des clients comme Hippopotamus, Hard Rock Café, Ibis. La PME est aussi présente dans l'hôtellerie et le catering (restauration aérienne et ferroviaire).

Terrena Viande prévoit de porter le chiffre d'affaires de sa nouvelle filiale parisienne à 46 millions d'euros d'ici trois ans contre 18 millions actuellement.

Par ailleurs, Terrena Viande, basée au Lion d'Angers (Maine-et-Loire) prévoit la construction d'ici mars 2003 d'une usine à Bougé-Chambalud en Isère. Terenna viande s'implante ainsi dans l'Est de la France où il n'était pas présent.

L'usine sera spécialisée dans les élaborés (steak, brochettes, carpaccio, saucisses...) à base de viande bovine, de porc et d'agneau, segment en progression. Cette usine de 6 000 mètres carrés donnera à Terrena Viande une capacité supplémentaire de 7 000 tonnes par an sur ce type de produits s'ajoutant au volume actuel de 30 000 tonnes. Près de cent emplois seront créés.

Emmanuel GUIMARD

Agroalimentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS