Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Trois sites de production supplémentaires pour Terrena Viande

, ,

Publié le

Capital/Investissement

Les Boucheries de Paris qui emploient 90 salariés sur deux sites de transformation de viande à Paris et Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) viennent d'être repris par Terrena Viande, l'un des premiers opérateurs français du secteur.

Pour ce groupe, branche industrielle des coopératives Cana (Loire-Atlantique) et Caval (Maine-et-Loire), cette acquisition correspond à une diversification dans la restauration hors domicile.

Les difficultés de la filière bovine donne donc un nouvel intérêt à ce marché inexploité sur lequel les Boucheries de Paris occupent une position clé avec des clients comme Hippopotamus, Hard Rock Café, Ibis. La PME est aussi présente dans l'hôtellerie et le catering (restauration aérienne et ferroviaire).

Terrena Viande prévoit de porter le chiffre d'affaires de sa nouvelle filiale parisienne à 46 millions d'euros d'ici trois ans contre 18 millions actuellement.

Par ailleurs, Terrena Viande, basée au Lion d'Angers (Maine-et-Loire) prévoit la construction d'ici mars 2003 d'une usine à Bougé-Chambalud en Isère. Terenna viande s'implante ainsi dans l'Est de la France où il n'était pas présent.

L'usine sera spécialisée dans les élaborés (steak, brochettes, carpaccio, saucisses...) à base de viande bovine, de porc et d'agneau, segment en progression. Cette usine de 6 000 mètres carrés donnera à Terrena Viande une capacité supplémentaire de 7 000 tonnes par an sur ce type de produits s'ajoutant au volume actuel de 30 000 tonnes. Près de cent emplois seront créés.

Emmanuel GUIMARD

Agroalimentaire

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle