L'Usine Agro

Trois questions pour comprendre l'appel aux bras dans l'agroalimentaire

Adeline Haverland , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Didier Guillaume a, ce 24 mars, lancé un appel "à l'armée de l'ombre des hommes et des femmes" qui "n'ont plus d'activité" en raison de la crise du Covid-19. L'objectif ? S'ils rejoignent les agriculteurs en manque de bras dans les champs. Pour répondre à cet appel, le gouvernement va lancer, avec Pôle Emploi, une plateforme dédiée. 

Trois questions pour comprendre l'appel aux bras dans l'agroalimentaire
Didier Guillaume appelle les français à soutenir les agriculteurs
© Photo by Bodie Pyndus on Unsplash

Combien de saisonniers manque-t-il ? 

Tous les ans, plus de 270 000 saisonniers sont employés en France dans l'agriculture. "Nous avons besoin de 200 000 personnes sur les trois mois qui viennent dont 45 000 au mois de mars, 75 000 en avril et autant en mai", précise, de son côté Christiane Lambert, présidente de la FNSEA.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte