Trois projets smart city dévoilés au QG Digital d'Engie

Le QG Digital d'Engie a ouvert ses portes à la presse pour la première fois le 14 octobre. Parmi les projets développés par ses 200 data scientists, développeurs et designers, Industrie & Technologies en a sélectionné trois dédiés à la smart city, qui placent la donnée au coeur de la ville de demain.

Partager
Trois projets smart city dévoilés au QG Digital d'Engie
La société Siradel conçoit des jumeaux numériques pour simuler l'impact d'aménagements sur la ville.

Le QG digital d'Engie se dévoile. Fort de 200 data scientists, développeurs et designers, le « studio digital » parisien de l'énergéticien, créé il y a trois ans, a ouvert ses portes pour la première fois à la presse lundi 14 octobre. Parmi les start-up et projets présentés, Industrie & Technologies en a sélectionné trois, dédiés à la smart city. Leur point commun ? Partir des bases de données des villes pour optimiser leur fonctionnement. « Il y a cinq ans les sociétés du digital commençaient par le logiciel et la donnée était secondaire. Aujourd’hui, elle devient le premier centre d'intérêt», nous explique lors de cette rencontre Yves le Gélard, chief digital officer chez Engie.

La plateforme Livin' connecte les métiers

Eclairage public, caméra de sécurité, régulation du trafic, chargeurs de voitures, qualité de l’air… autant de paramètres urbains que le logiciel Livin’ propose de surveiller. En récoltant les données fournies à la fois par des capteurs LoRA déployés dans la ville et par les équipements urbains tout en se connectant directement aux API des fournisseurs de services, la plateforme donne une vision en temps réel du fonctionnement de la ville. « Nous avons conçu Livin’ pour permettre aux différent métiers de communiquer entre eux », expose Vincent Vandenberge, responsable digital de la plateforme « Certaines actions peuvent être paramétrées pour se déclencher automatiquement sous certaines conditions. Par exemple, si les capteurs détectent une pollution atmosphérique, il est possible d’envoyer automatiquement des messages d’alerte ou de contrôler des systèmes de gestion du trafic ». Le logiciel est en service dans plusieurs villes, comme La Baule (France), Niteroi (Brésil) et Bari (Italie), avec pour objectifs la surveillance de la qualité de l'air et la fluidification du trafic. Il sera déployé en 2020 à Livourne (Italie), pour gérer pour la première fois toutes les fonctionnalités des équipements urbains.

Siradel crée les jumeaux numériques des villes et territoires

La société rennaise Siradel, acquise par Engie en 2016, propose quant à elle un jumeau numérique de la ville ou du territoire. Il associe des informations issues des images satellites et des données obtenues grâce à des véhicules équipés de Lidar, circulant en ville. Résultat : une modélisation fine de la ville sur laquelle il est possible de juxtaposer les informations publiques et privées. « En représentant la ville en trois dimensions, les pouvoirs publics peuvent rapidement évaluer l’impact de certaines décisions pour les citoyens. Par exemple, nous pouvons prévisualiser la variation du niveau sonore en centre-ville dans le cas d’ajout d’une déviation du trafic, ou encore simuler la diminution de la pollution atmosphérique lorsque des véhicules électriques sont mis en circulation », précise Sylvie Carré Le Paih, responsable communication de la société. « Il s’agit d’un véritable outil d’aide à la décision pour les collectivités ». L’entreprise mettra en service, à partir de demain, un jumeau numérique de la région Ile-de-France.

Smart Institutions gère un campus de 100000 personnes dans l'Ohio

Projet d’envergure pour Engie, Smart Institutions est un partenariat conclu avec l’Université d’Etat de l’Ohio pour exploiter et optimiser l’ensemble des infrastructures de production et de distribution d’énergie (vapeur, froid, gaz et électricité) de son campus. Accueillant 100 000 personnes chaque jour dans 485 bâtiments, le campus représente un véritable laboratoire géant pour les futures Smart City. 12 000 capteurs ont été déployés pour surveiller les réseaux et identifier les habitudes de consommation énergétique. Pour ce projet, Engie s’est associé avec l’éditeur d’intelligence artificielle C3.ai pour optimiser automatiquement les systèmes énergétiques. Ce dispositif devrait permettre une réduction d’au moins 25 % de la consommation énergétique du campus sur 10 ans.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Expert(e) naval - Jauge (F/H)

BUREAU VERITAS - 11/06/2022 - CDI - Saint Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS