"Trois ou quatre" pistes industrielles pour reconvertir le site de Petroplus Petit-Couronne

L'hypothèse d'une reprise globale du site Petroplus de Petit-Couronne, en Seine-Maritime, tient désormais de l'utopie, d'après le préfet de Haute-Normandie. Il étudie désormais activement des projets de reconversion du site industriel.

Partager

Lors d'un point presse, le 18 octobre, le préfet de Haute-Normandie a "sifflé la fin de la récréation". Par "récréation", Pierre-Henry Maccioni entend "l'illusion" entretenue par la CGT de l'ancien site pétrolier de trouver un repreneur pour la raffinerie.

"On ne joue pas avec l'Etat, avec les salariés, avec le repositionnement industriel et donc avec l'emploi", a-t-il dénoncé, comme le rapporte l'AFP.

Il juge d'ailleurs l'offre de reprise du libyen Murzuq Oil, réitérée en septembre malgré la liquidation de la raffinerie le 16 avril dernier, "fantaisiste" et "totalement irrecevable".

"A partir du moment où il n'y a pas de repreneur qui soit crédible, qui soit sérieux, il faut procéder à un repositionnement industriel et portuaire", a martelé le préfet.

Le haut fonctionnaire siffle la fin de la récréation, et commence même à tourner la page de la raffinerie ayant appartenu à l'anglo-néerlandais Shell puis le suisse Petroplus.

"Trois à quatre pistes" industrielles se dessinent pour la reprise des 240 hectares en bord de Seine. "Un projet d'envergure" de production de bio-plastiques biodégradables, "un projet d'implantation d'une start-up technologique" pour le traitement des effluents liquides et "un projet de création d'une unité de production de diesel à partir de plastiques usagés", a décrit le préfet.

Une quatrième piste pourrait être le "stockage stratégique" de pétrole par les pouvoirs publics. "Il faut éviter que le site devienne une friche industrielle", a ainsi décrêté Pierre-Henry Maccioni.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous Pression en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Saint-Paul-Trois-Châteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

62 - Boulogne-sur-Mer

Démolition de bâtiments et de hangars à Capécure - Port de Commerce

DATE DE REPONSE 26/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS