Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Trois offres de reprises déposées pour les abattoirs AIM

Marine Protais , , ,

Publié le

Jeudi 19 février, le tribunal de commerce de Coutance (Manche) a reçu trois offres de reprises pour l'abattoir AIM. Décision le 6 mars. Selon les syndicats, 400 postes devraient être supprimés sur les sites de Sainte-Cécile (Manche) et d'Antrain (Ille-et-Vilaine).

Trois offres de reprises déposées pour les abattoirs AIM © Janphi63 - Flickr - C.C

Les abattoirs normands AIM, en redressement judiciaire depuis le 6 janvier, ont fait l'objet de trois offres de reprises. Les repreneurs avaient jusqu'au mercredi 18 février pour proposer leurs offres au tribunal de commerce de Coutance (Manche). Aucune des trois offres ne porte sur la reprise globale de l'activité de AIM. Le tribunal statuera le 6 mars.

Le tribunal a reçu l'offre de Declomesnil, un grossiste en viande de porc de Colombelles (Calvados), et de Sofiprotéol, société de financement et de développement, filiale du Groupe Avril (filière oléagineuse), pour le site AIM de Sainte-Cécile (Manche). 118 postes sur 397 devraient être maintenus, ont indiqué les syndicats à l'AFP. "Sofiprotéol entrerait comme actionnaire minoritaire dans le capital d’une nouvelle entité contrôlée par la société Declomesnil", précise Sofiprotéol dans un communiqué.

Pour le site d'Antrain (Ille-et-Vilaine), deux offres ont été déposées. L'une de l'abattoir Yves Fantou basé à Dol-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine) propose de maintenir 107 postes sur 179.  Montfort Viandes, spécialiste de la transformation de viande situé au Faouët (Morbihan), a déposé une seconde offre. Celle-ci prévoit la reprise de 70 salariés sur 179 selon les syndicats.

"Avec 70 % de postes supprimés, c'est le pire des scenarios", a déclaré Jean-François Monnereau, délégué CFDT à l'agence Reuters. Les abattoirs AIM, en redressement judiciaire depuis le 6 janvier, sont confrontés à des difficultés financières depuis 2012. 

La société AIM a réalisé 246 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013, dont 17 % à l'export. Elle emploie 591 salariés, dont 397 à Sainte-Cécile et à Villedieu-les-Poêles (Manche), 179 à Antrain (Ille-et-Vilaine) et dans plusieurs plateformes de distribution régionales.

Marine Protais

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle