Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Trois intervenants légèrement contaminés à la centrale nucléaire de Flamanville

Simon Chodorge

Publié le

Vu sur le web Le 2 avril, trois personnes ont été légèrement contaminées à la centrale nucléaire de Flamanville. Un incident qui s'ajoute aux problèmes de soudure constatés par EDF et qui intervient juste avant les visites décennales prévues sur le site.

Trois intervenants légèrement contaminés à la centrale nucléaire de Flamanville
Trois personnes ont été légèrement contaminées à la centrale nucléaire de Flamanville.

Trois personnes travaillant sur le site de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche) ont été légèrement contaminées le lundi 2 avril. Selon plusieurs médias locaux, elles travaillaient pour un prestataire et préparaient les visites décennales qui doivent débuter le 7 avril. En février, EDF repérait déjà des problèmes de soudure sur le site.

Les intervenants auraient inhalé des particules en faible quantité dans la partie nucléaire de l’unité de production n°1 du site. Ils se seraient trouvés sans tenue de protection à proximité de collègues (eux protégés) qui travaillaient à la découpe de canalisations contenant des fluides contaminés. Le réacteur n°1 doit être arrêté à partir du 7 avril et jusqu’à la fin de l’été dans le cadre des visites décennales. Il est d’une puissance de 1 300 mégawatts.

Une quantité de particules bien en-dessous des normes réglementaires

Suivant les procédures, EDF assure avoir informé l’Autorité de sûreté nucléaire, les services de l’Etat, la Commission locale d’information du nucléaire et les communes à proximité du site de production.

Ce sont les balises de contrôle de la centrale nucléaire qui ont permis de détecter ces contaminations. A Ouest-France, EDF indique que “le médecin présent sur site les a tout de suite pris en charge. La quantité inhalée est très minime, bien en deçà des normes réglementaires.” Ces particules s’élimineraient ainsi de façon naturelle en quelques jours. Ces personnes ont pu regagner leur domicile.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle