Trois ferries SeaFrance vont être vendus

Le tribunal de commerce de Paris a désigné un courtier spécialisé dans le négoce de navires, Parimar Francharte.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Trois ferries SeaFrance vont être vendus

Trois ferries de la compagnie liquidée par SeaFrance pourraient être vendus dans les deux mois par Parimar Francharte. C’est ce qu’ont révélé des sources proches du dossier mercredi 15 février.

En effet, une exclusivité est accordée au courtier pour deux mois afin de vendre le Berlioz, le Rodin et le Nord-Pas-de-Calais. Ces trois bâtiments ont été estimés entre 150 et 200 millions d’euros.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Parmi les candidats, une seule offre a été formulée pour les navires. Il s’agit de celle d'Eurotunnel, qui soutient la coopérative ouvrière (Scop) des anciens salariés de SeaFrance, pour relancer une activité transmanche entre Calais et Douvres. "On va bientôt avoir la possibilité de pouvoir créer notre entreprise, grâce au fait que les bateaux vont être mis en vente dans peu de temps, et Eurotunnel va certainement nous aider à mettre l'exploitation en place", a déclaré, comme soulagé, Eric Vercoutre, l'un des porteurs de la Scop.

L’autre possible repreneur, l’armateur français Louis Dreyfus affirme ne pas être intéressé par la reprise des navires "pour l’instant". Rien qui n’apaise les soupçons de vouloir attendre afin de les récupérer à bas prix.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS