Trois choses à savoir sur la nouvelle usine d'eau potable anti-attaque terroriste du Syndicat des eaux d'Ile-de-France

Déserté depuis 2002, l'usine de réservoir d'eau potable de Pantin, géré par le Sedif, connaît une seconde jeunesse. Réhabilité et entièrement modernisé, le site se présente comme ultra sûr et performant en cas d'attaque.

Partager
Trois choses à savoir sur la nouvelle usine d'eau potable anti-attaque terroriste du Syndicat des eaux d'Ile-de-France
Trois choses à savoir sur la nouvelle usine à puits anti-attaque terroriste du Sedif

Conçue pour fonctionner en cas d'attaque terroriste chimique, rien que ça. La nouvelle usine à puits et ses réservoirs du Syndicat des eaux d'Ile-de-France (Sedif) vient d'être inauguré vendredi 16 juin à Pantin, selon Le Parisien. Le site, entièrement rénové, est destiné à renforcer le dispositif d'"ultime secours" existant, en cas d'indisponibilité des équipements courants. Fermé depuis 2002, l'infrastructure a bénéficié de 16 millions d'euros de travaux, explique le quotidien. Ainsi, il devient opérationnel en cas d’inondation ou de panne électrique recensées dans les trois usines du Sedif situées en bord de Seine, de Marne et de l’Oise, ainsi qu'en cas d’attaque terroriste entraînant la pollution des eaux fluviales. Trois points pour bien comprendre son fonctionnement:

1- Protégé des attaques chimiques

Contrairement aux autres usines qui bordent les fleuves, celle de Pantin s’approvisionne en eaux souterraines, explique Le Parisien, ce qui protège du risque de pollution directe des cours d'eau. L’usine de Pantin est ainsi dotée de quatre puits qui remontent de l’eau à 100 m ou 800 m de profondeur.

2- Sous haute surveillance

L'usine, étroitement surveillée, peut également fonctionner en autarcie des semaines durant. En effet, au titre des investissements réalisés, on retrouve des caméras de surveillance et un système qui détecte les intrusions. Par ailleurs, le site étant moins grand que la normale, il est plus facile à surveiller. Le site dispose d’un groupe électrogène fixe qui lui permettra de tenir plusieurs semaines en cas de coupure d’électricité.

3- A la carte

L'usine est opérationnelle sur demande. Ainsi le site pourra fournir spontanément cinq litres d’eau par jour et par habitant. Des tests sont en cours pour savoir à partir de combien de temps il est possible d'atteindre les 10 litres, le niveau exigé par la préfecture en cas d’urgence, précise le quotidien. Le surplus d’eau sera acheminé par camions dans des points stratégiques : écoles et hôpitaux.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

973 - EDF RENOUVELABLES

Contrat pour l'opération-maintenance d'un parc photovoltaïque en Guyane.

DATE DE REPONSE 08/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS