Quotidien des Usines

Trois candidats repreneurs retenus par M-Real pour acheter le site d’Alizay

, , ,

Publié le

Social. « La direction finlandaise du groupe nous a confirmé avoir retenu trois repreneurs potentiels pour notre site industriel d’Alizay », indique Thierry Philippot, délégué CGT de la papeterie M-Real d’Alizay dans l’Eure.

 
Le groupe allemand Bavaria, un fonds d’investissement français et un groupe papetier thaïlandais sont ainsi les finalistes de l’appel lancé par le groupe papetier finlandais. Ce dernier a décidé en mai dernier de vendre son site normand d’ici à fin septembre au plus tard, faute de quoi il le fermerait définitivement.
 
Les représentants syndicaux auront les dossiers en main avant la fin de la semaine. Pour l’instant, une seule certitude, le groupe thaïlandais candidat va réaliser un test grandeur nature sur l’unité de production de papier avec sa propre pâte à papier, dont 1 000 tonnes sont arrivées à l’usine. Selon une autre source qui souhaite garder l’anonymat, ce groupe asiatique serait Advance Agro.
 
De son côté, Thierry Philippot craint, comme l’ensemble de la Fédération CGT de l’industrie du livre, du papier et du carton, que différents groupes papetiers européens ne s’unissent pour contrer l’arrivée en Europe, s’il était retenu par M-Real, d’un premier concurrent asiatique dans la spécialité.
 
L’usine d’Alizay est aujourd’hui spécialisée avec quelque 330 salariés dans la fabrication 300 000 tonnes de papier en ramettes et en bobines après la fermeture de l’usine de pâte à papier du site, d’une capacité de 250 000 tonnes, en juillet 2010.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte