Quotidien des Usines

Trois candidats à la reprise du fabricant de véhicules frigorifiques Chéreau

, , , ,

Publié le

Capital

Le Tribunal de Commerce de Coutances (Manche) vient de recevoir officiellement trois propositions de reprises des Établissements Jean Chéreau (Avranches, Manche, 737 salariés), leader européen de la fabrication de véhicules frigorifiques, mis en redressement judiciaire le 21 février dernier.

Il s'agit de l'allemand Kögel et des sociétés françaises Lamberet, d'une part, et Samro-Frappa, d'autre part, tous spécialisés dans la carrosserie de véhicules utilitaires. Si leurs différents dossiers financiers ne sont pas tous bouclés, à l'exception de Samro-Frappa, ils ont en commun de reprendre dans son intégralité l'outil industriel, mais pas l'ensemble du personnel.

Ainsi, suivant la configuration précise de l'éventuelle reprise, les deux français supprimeraient entre 140 et 160 postes, et l'allemand 90. Si les dossiers pour lesquels il manque des garanties financières sont rapidement bouclés, le Tribunal pourrait prendre sa décision à la fin du mois.

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte