Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Trois « avancées » dans le dossier de la vente de Stracel

,

Publié le

sur le même sujet

Social. Les collectivités locales alsaciennes font état de « trois avancées » significatives dans le dossier de la mise en vente de la papeterie UPM-Stracel de Strasbourg (Bas-Rhin) par son propriétaire finlandais UPM-Kymmene.
Le groupe scandinave, qui avait privilégié l'hypothèse d'une vente à un industriel du secteur de l'emballage et du carton, aurait d'abord accepté « la levée des restrictions au champ des repreneurs potentiels, en y intégrant la possibilité que le futur repreneur puisse poursuivre l’activité papier magazine » qui compte aujourd'hui 260 emplois directs.
Par ailleurs, il n'y aura « pas de transfert de commandes vers d’autres unités du groupe et pas de chômage partiel jusqu’à la fin de l’année 2012 », assurent les collectivités locales.

Ces trois « avancées » résultent d'une rencontre, vendredi, entre Hans Sohlström, vice-président d'UPM-Kymmene, et plusieurs élus alsaciens, dont Philippe Richert, ministre des Collectivités territoriales et président du conseil régional, Jacques Bigot, président de la communauté urbaine de Strasbourg, et Guy-Dominique Kennel, président du conseil général du Bas-Rhin.
Ces élus souhaitaient « que soit rétabli un climat de confiance entre les parties ». Pour se faire bien comprendre, ils menacent : leur soutien au projet de bio-raffinerie que le groupe UPM-Kymmene continue à porter en Alsace est « assujetti au maintien de l’activité actuelle ou reconvertie sur le site strasbourgeois ».
 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle