Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Trigo, le pompier de la qualité

Frédéric Parisot , ,

Publié le

Trigo, le pompier de la qualité
Le groupe français Trigo est le leader mondial de la prestation de services en qualité industrielle.

Les entreprises citées

L’automobile est une industrie mature en termes de qualité. Les fournisseurs travaillent au « PPM » (c’est-à-dire qu’ils livrent moins d’une pièce défectueuse par million d’unités) et sont responsables de la qualité des produits livrés, de sorte que les constructeurs n’ont plus à contrôler toutes les pièces à réception. Mais le zéro défaut n’existe pas et chaque incident a des conséquences fâcheuses. C’est là que Trigo intervient.

Ce groupe français, qui emploie 7 000 personnes à travers le monde pour un chiffre d’affaires de 200?millions d’euros, est spécialisé dans la prestation de services en qualité.

« Nous avons des équipes postées en permanence dans les usines de nos clients, qui gèrent leurs problèmes de non-conformité, explique Matthieu Rambaud, le président de la société. Nous sommes en quelque sorte les pompiers de la qualité ! »

Sitôt le problème détecté, les agents de Trigo déclarent l’incident, inspectent les stocks déjà livrés chez le constructeur et vérifient les pièces restant à livrer chez le fournisseur afin que la production reprenne. Créé en 1997, le groupe suit d’abord PSA en Chine et Renault en Turquie, avant de s’étendre à l’international.

Puis il rachète des concurrents, comme Imagement (son équivalent en Europe de l’Est) en 2008 ou le canadien PIC en 2015. Ce dernier lui ouvre les portes du marché nord-américain et fait de Trigo le leader mondial du secteur en termes d’effectifs et de chiffre d’affaires.

Parallèlement, le groupe se diversifie et part à l’assaut du marché aéronautique.

Avec l’aide du fonds IK Investment Partners, qui est son actionnaire majoritaire (le reste du capital étant réparti entre l’équipe de direction et les fonds JPR-Cap et Euromezzanine), il rachète le toulousain Qualitaire en 2012, puis l’espagnol Global Q en 2015. « Les avionneurs ont de gros besoins d’accompagnement lors des lancements de nouveaux programmes, mais ce sont des besoins ponctuels, d’où le recours à des prestataires », justifie Mathieu Rambaud.

Les interventions aéronautiques diffèrent de l’automobile, car elles sont préventives. Il s’agit surtout d’inspecter les sous-ensembles avant expédition ou avant montage sur les avions. Un changement de métier qui convient bien à Trigo : depuis trois ans, le groupe n’a cessé de lancer des activités. Outre la prestation d’inspection, il réalise aujourd’hui de l’ingénierie qualité, en aidant, par exemple, les fournisseurs à analyser l’origine des défauts. «

Nous fournissons des solutions clés en main complètes, avec les services d’inspection, l’ingénierie, le conseil et la formation », assure Matthieu Rambaud. 

FP

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle