[Tribune] Le repowering des parcs éoliens, une opportunité à saisir

Selon Paul Elfassi, associé chez BCTG Avocats, renouveler, moderniser voire densifier les installations éoliennes existantes est une solution efficace pour augmenter la production d’énergies renouvelables. Mais le repowering des parcs éoliens est contraint par des procédures administratives trop lourdes. Un cadre juridique allégé permettrait d’encourager le développement de cette filière.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Tribune] Le repowering des parcs éoliens, une opportunité à saisir
Paul Elfassi, associé chez BCTG Avocats

Le renouvellement des parcs éoliens existants est peu encouragé. Le "repowering" des installations ne dispose pas d’un cadre juridique ou économique propre et l’application des règles de droit commun, inadaptées à cette technique, ne permet pas de faire décoller cette filière.

Le repowering consiste à renouveler tout ou partie de parcs éoliens déjà en exploitation sur un site. Il peut s’agir d’une maintenance lourde du parc éolien (remplacement de composants tels que les pales ou le rotor), d’un réaménagement (modification de certaines caractéristiques du parc comme la hauteur des éoliennes,…) ou d’un renouvellement complet (modification du nombre, du modèle et de l’implantation des éoliennes).

Des parcs déjà acceptés localement

Le développement de tels projets bénéficie du retour d’expérience et des suivis environnementaux effectués pour le parc existant. Les enjeux propres à chaque site, dont les impacts sonores, sont mieux pris en compte. Et dans tous les cas, les éoliennes sont modernisées et optimisées sans consommer d’espace supplémentaire à des endroits où les parcs sont déjà bien acceptés socialement.

Autant de mesures qui pourraient jouer un rôle important dans le développement de la production d’énergie renouvelable en France. Les territoires disponibles pour construire de nouveaux parcs ont en effet tendance à se raréfier en raison de différentes contraintes techniques ou environnementales.

Mais le manque d’un cadre juridique spécifique ralentit cette logique de renouvellement des parcs existants. Comme pour tous les projets éoliens, plusieurs autorisations seront le plus souvent nécessaires, dont la nouvelle « autorisation environnementale » qui en regroupe un certain nombre, et qui obéit à une procédure particulièrement complète. Plusieurs points devraient être revus.

Alléger les procédures

L’instruction d’une demande d’autorisation environnementale pour un projet de parc éolien nécessite de recueillir les avis du ministre chargé de l'aviation civile, du ministre de la défense, et des opérateurs radars. Or, dans le cadre d’un repowering, les éoliennes sont déjà inscrites dans la documentation aéronautique et les opérateurs radars connaissent déjà les impacts des éoliennes. En conséquence, il conviendrait de retenir une procédure plus rapide et plus efficace, telle qu’une simple notification.

La procédure d’instruction de l’autorisation environnementale prévoit par ailleurs une phase de concertation et d’enquête publique, lesquelles durent plusieurs mois. Si la consultation du public et des différents acteurs du territoire est essentielle pour une bonne acceptation du projet localement, le renouvellement d’un parc éolien existant ne semble pas nécessiter un tel processus et une procédure de participation plus légère devrait être organisée.

L’octroi d’une autorisation environnementale requiert la réalisation d’une étude d’impact, laquelle suppose la réalisation d’analyses très précises sur une période d’au moins un an, afin de couvrir un cycle biologique complet. A nouveau, si cette procédure est nécessaire pour l’installation d’un nouveau parc éolien, elle ne s’impose pas pour un projet de repowering, dans la mesure où seules certaines données peuvent nécessiter une mise à jour, et qu’il est possible de s’appuyer sur les résultats des suivis environnementaux réalisés pendant toute la période d’exploitation du parc éolien existant.

Capitaliser sur le retour d’expérience

Une telle procédure, parmi les plus lourdes en droit de l’environnement, apparaît donc disproportionnée car un projet de repowering n’équivaut pas à créer un nouveau parc éolien. Le porteur de projet devrait pouvoir capitaliser sur le retour d’expérience du parc éolien existant, lui permettant d’obtenir une autorisation via une procédure spécifique plus rapide, adaptée à la réalité.

La Commission européenne, dans son projet de réforme de la directive concernant les énergies renouvelables, propose la mise en place d’une procédure spécifique pour les opérations de repowering n’ayant pas d’inconvénient significatif sur l’environnement ou sur le voisinage. Celle-ci se ferait par le biais d’une simple notification à l’administration qui aurait un délai de six mois pour se prononcer.

Cette idée doit être développée et mise en pratique afin favoriser l’émergence de tels projets et de respecter les engagements de la France de développer la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique.

C’est le signal qu’attendent plusieurs entreprises françaises pour se lancer dans ce type de projets, qu’il s’agisse de développeurs ou de fabricants d’éoliennes. Des emplois sont à la clef.

Une réforme adaptant les règles de droit commun au cas du renouvellement des parcs éoliens est donc urgente car, compte tenu de la durée de vie des parcs éoliens, la question de leur fin de vie se pose déjà.

Paul Elfassi, associé chez BCTG Avocats

1 Commentaire

[Tribune] Le repowering des parcs éoliens, une opportunité à saisir

de Vauguérin
28/05/2017 18h:20

La France et l'Europe de l'ouest sont en sur capacité en terme de production d'électricité. En augmentant la production d'électricité éolienne, on concourt à faire baisser un peu plus les cours de l'électricité déjà tombés à 35 euros du MW/heure.

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS