Trèves : deux usines ferment en France, 600 départs volontaires (direction)

Le comité de groupe de l'équipementier automobile Trèves, premier bénéficiaire du FMEA, a tranché vendredi 10 avril : les sites Sodimatex de Crépy-en-Valois (Oise) et PTPM d'Ay vont disparaître.

Partager

On s'attendait à trois fermetures d'usines et plus de 700 emplois supprimés, selon les informations révélées jeudi 9 avril.

« La fermeture de PTPM était presque certaine, mais celle de Sodimatex est une malheureuse surprise », a expliqué le délégué syndical CGT Joël Bouquin. L'usine de l'Oise, spécialisée dans la fabrication de moquettes, compte 80 salariés, dont 30 devraient être transférés sur le site de Trémois dans le Nord. La centaine de salariés de l'usine d'Ay devraient être licenciés, selon la CFDT.

La direction a expliqué que « ce projet de plan de compétitivité et de pérennité devait permettre de s'adapter à la baisse structurelle des volumes de production en France, et de retrouver une compétitivité ». Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires en baisse de 15% en 2008, à 710 millions d'euros.

Ploërmel pas épargné
Autre annonce : la direction va doubler son objectif de départs volontaires. Lancé en novembre, il concernait 312 départs volontaires. La direction a porté le chiffre à plus de 600 emplois au total. Pour l'heure, seuls 119 salariés ont quitté volontairement l'entreprise.

Parmi les emplois visés, 75 se trouvent sur le site MPAP de Ploërmel. « C'est le troisième plan social en trois ans, nous nous inquiétons pour l'avenir de notre entreprise en France », a commenté le délégué syndical CFDT Alain Kerdal. Selon les syndicats, si les départs volontaires sont refusés, les premières lettres de licenciements devraient être envoyées le 9 septembre.

Barbara Leblanc

A lire aussi
Dossier : automobile le crash


0 Commentaire

Trèves : deux usines ferment en France, 600 départs volontaires (direction)

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS