Travail collaboratif : Oracle peaufine Beehive

L'éditeur vient de dévoiler une nouvelle version de sa plate-forme Beehive, plus sécurisée et compatible avec l'existant informatique de l'entreprise d'après lui. Elle est surtout enrichie de quelques outils phares du Web 2.0.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Travail collaboratif : Oracle peaufine Beehive
En attendant une hypothétique nouvelle vague de services en ligne (il préparerait actuellement pas moins de sept nouvelles offres SaaS selon le Wall Street Journal), Oracle vient de sortir une nouvelle version de son offre de collaboration Beehive, annoncée en octobre 2008 lors de sa grande conférence utilisateurs OpenWorld. L'objectif premier de cette nouvelle mouture (1.5) : rivaliser avec les nouvelles solutions de communication intégrées de Microsoft, IBM ou Cisco notamment.

Un zeste de Web 2.0

Déjà dotée d'outils de messagerie (mail et messagerie instantanée), ainsi que d'un agenda partagé et de solutions de gestion de présence et de conférence, la nouvelle déclinaison de Beehive (qui signifie « la ruche », en français et succède à Oracle Collaboration Suite) accueille de nouveaux outils de collaboration à la mode Web 2.0. Cette dernière version permettra en particulier aux entreprises de définir de nouveaux espaces en ligne de travail collaboratif, incluant des wikis (weblogs participatifs), des systèmes de partage de fichiers, de micro-blogging, de recherche contextuelle ou encore un meilleur support des fils RSS.

Compatibilité renforcée

Disponible sous forme de logiciel à installer sur site ou sous forme de service en ligne (Oracle Beehive On Demand), elle doit en outre offrir, d'après Oracle, une compatibilité améliorée avec les logiciels tiers, comme le client de messagerie Microsoft Outlook, le navigateur Internet Explorer ou le serveur de messagerie open source Zimbra (Yahoo).Et elle bénéficie aussi de nouvelles fonctionnalités d'enregistrement « à la demande » des conférences audios.

Enfin, selon le site Computerworld, Oracle a considérablement réduit le prix à payer par les entreprises américaines pour ses outils Beehive. Tandis que le prix annoncé par licence utilisateur était de 120 dollars lors du lancement de Beehive en octobre, l'éditeur propose désormais des « prix d'appel » de 50 dollars par licence et par an. Le service en ligne est quant à lui commercialisé 15 dollars par utilisateur et par mois.

Christophe Dutheil

A lire aussi :

Localisation d'expertise : Oracle prône la reconnaissance Tacit

Intelligence collective : SAP flirte avec InnoCentive

Messagerie : Cisco débourse 215 millions de dollars pour PostPath

Messagerie instantanée : Cisco engloutit Jabber

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS