Transport, prix de l'énergie et retraites : ce qui change le 1er juillet 2011

Le 1er juillet, c’est un peu la deuxième rentrée fiscale des entreprises. Après le 1er janvier, c'est la date à laquelle les règles évoluent, des tarifs augmentent et de nouvelles lois s’appliquent. L’Usine Nouvelle fait le point sur ce qui change ce 1er juillet pour les portefeuilles des entreprises et de leurs salariés.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Transport, prix de l'énergie et retraites : ce qui change le 1er juillet 2011

ENERGIE
Pour les professionnels, la facture en énergie sera plus salée. Alors que les particuliers voient le tarif du gaz gelé, les grandes entreprises soumises au tarif vert d'EDF verront les prix croîtrent de 3,2%. Côté électricité, la facture des industriels s’alourdit de 4,9%, sous l'effet de la mise en place de la loi NOME. Les particuliers subiront quant à eux une augmentation de 2,9% en moyenne.

ECOLOGIE
A partir du 1er juillet, un nouvel affichage apparaîtra dans les rayons de nos commerces. Environ un millier de produits auront des indications sur leur bilan carbone, leur consommation en eau et l’impact sur la biodiversité. Un an après, le bilan sera tiré. Et si les résultats sont positifs, cet affichage sera généralisé et obligatoire.

TRANSPORTS
Les tarifs des trains Intercités et TER augmentent de 10 centimes d'euro à 2,70 euros en seconde classe à compter du 1er juillet. En Ile-de-France, les tarifs des transports publics seront relevés de 2% en moyenne. Les forfaits Carte Orange-Navigo vont tous être augmentés de 1,50 euros, quel que soit le nombre de zones. Le carnet de 10 tickets passera à 11,60 euros, contre 11,40 euros aujourd'hui.

SMIC
Le salaire minimum légal (Smic) ne sera pas automatiquement revalorisé à compter du 1er juillet 2011. La revalorisation s’opère dès que la hausse des prix atteint 2 % depuis sa dernière revalorisation, à savoir le 1er janvier. Selon l’Insee, le seuil n’est pas franchi. La revalorisation du SMIC sera envisagée de nouveau le 1er août.

CHÔMAGE
Les demandeurs d'emploi, quant à eux, verront leurs allocations revalorisées de 1,5%. Un petit coup de pouce pour près de 1,9 million de chômeurs. Environ trois demandeurs d’emploi sur dix n'ont droit ni à une allocation chômage, ni au RSA.

RETRAITES
Sur le front des retraites, la réforme de novembre dernier entre en vigueur. L’âge légal va progressivement passer de 60 à 62 ans, au rythme de 4 mois supplémentaires par an. Les personnes justifiant d’un taux d’incapacité permanente au moins égal à 20 %, continuent à pouvoir partir à 60 ans.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS