Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Transilien, RER..."Cela va être encore plus compliqué dans les années qui viennent"

Sybille Aoudjhane

Publié le

Vu sur le web Alain Krakovitch, directeur général de Transilien et Didier Bense, directeur de SNCF Réseau se sont exprimés dans Le Parisien dans une interview publiée le 28 janvier. 

Transilien, RER...Cela va être encore plus compliqué dans les années qui viennent
Image de Transilien.
© DR

Dans une interview donnée au Parisien, Alain Krakovitch, directeur général de Transilien et Didier Bense, directeur de SNCF Réseau Île-de-France font le point sur la situation du réseau ferré autour de Paris. Pour eux, l’avenir des trois millions de voyageurs quotidiens sur les RER et Transilien s’annonce difficile.

Les deux directeurs sont conscients des difficultés qu’ils vont rencontrer. D’ici 2025, il y aura 4 à 4,5 millions de voyageurs quotidiens et les Jeux Olympiques de 2024 rendent indispensable la modernisation et les travaux sur les différentes lignes. "Il va falloir que nous coupions, parfois pendant plusieurs jours d’affilée, certaines lignes", avoue Didier Bense, qui précise qu’il faut remplacer tous les caténaires. Et Alain Krakovitch d’ajouter "cela veut dire que les huit prochaines années vont être difficiles pour nos clients".

Le directeur général de Transilien explique que sont prévues 22 autres gares du Grand Paris Express interconnectées avec le réseau SNCF et "cela va être encore plus compliqué dans les années qui viennent" pour les voyageurs du RER B. Mais "à terme, l’option retenue en Ile-de-France permettra des transports plus fluides", se justifie-t-il.

Pour équilibrer le nombre de travaux avec le maintien des transports, Alain Krakovitch veut que la priorité soit "l’information voyageurs". Il parle notamment de développer une plate-forme participative qui "permettra à chacun de signaler un accident", ou des "notifications push personnalisées" selon le trajet de chaque voyageur ou encore un système de covoiturage gratuit pendant les travaux via leur application iDVroom.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

29/01/2018 - 20h52 -

Déjà que nous sommes confrontés tous les jours au retard et suprecions des trains. On doit prévoir plus de temps que prévu pour faire un trajet que normalement prend 25 minutes. Coupure électrique,accident de voyageurs,caténaires. MON OEIL ????
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus