Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Transavia Europe, propositions de la CGPME, recul de l'économie : la revue de presse de l'industrie

Elodie Vallerey

Publié le

A la une de l'actualité de ce mercredi 24 septembre, on retrouve le possible retrait du projet de création de la filiale Transavia Europe par Air France face à la détermination des pilotes ; les propositions de la CGPME pour la création d'emplois, ou encore le constat de stagnation de l'économie française au sein d'une économie européenne morose.

Transavia Europe : le face-à-face remporté par les pilotes  

Après près de dix jours de conflit social et de grève des pilotes de ligne, le groupe aérien Air France-KLM pourrait prendre aujourd'hui la décision d'abandonner le projet de création de la filiale à bas coûts Transavia Europe. Pour Le Figaro, "l'intransigeance des pilotes (a) sabord(é) la réforme d'Air France". Pour Libération, une victoire des pilotes qui ont su "garder le cap". Les Echos écrivent que la "sortie de crise" ne peut intervenir qu'avec un retrait du projet plutôt qu'un report. "Une issue honorable" pour le journal.

 

 

Sur le même sujet, La Croix consacre une enquête à ces "compagnies (aériennes) à bas coûts (qui) ont su grignoter une belle part de ciel". 

 

avant le medef, la cgpme fait ses propositions pour l'emploi

A quelques heures de la conférence de presse du Medef pour présenter ses propositions "1 million d'emplois", le site internet de La Tribune expose les propositions d'une autre organisation patronale : la CGPME. Parmi les dix mesures proposées par le syndicat présidé par Jean-François Roubaud, un "CDD plus long, (un) CDI dépendant de la croissance" pour "la création a minima de 100 000 emplois par an" qui permettrait de stabiliser le chômage.

 

l'économie française patine

Les Echos du jour consacrent leur une à l'économie française qui "ne redémarre toujours pas". "Le climat des affaires s’est dégradé en septembre. Les marges des entreprises se sont repliées au printemps. Le PIB pourrait faire du surplace au troisième trimestre", écrit le journal. "Depuis mai dernier, le moral des patrons mesuré par l’Insee recule de 1 point par mois. « Clairement, le climat des affaires n’est pas bon malgré la mise en place du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (Cice), dont l’impact a été moins fort qu’espéré sur l’investissement jusqu’à présent »".

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle