Trains Alstom, nouveau Falcon de Dassault, STMicroelectronics, le nucléaire après Fukushima... Les 5 articles les plus lus de la semaine

Quels articles vous ont le plus intéressés cette semaine sur le site de L'Usine Nouvelle ? Dans notre top 5 : l'Allemagne commande 34 trains à Alstom, lancement d’un nouvel avion d’affaires Falcon de Dassault, visite de la nouvelle extension de l'usine STMicroelectronics à Crolles (Isère), Fukushima dix ans après...

Partager

Trains Alstom, nouveau Falcon de Dassault, STMicroelectronics, le nucléaire après Fukushima... Les 5 articles les plus lus de la semaine
La Basse-Saxe mettra en service 34 rames Coradia Steam d'Alstom en 2024.

1 - Alstom bénéficie d'une belle commande de trains en Allemagne... mais pas ses usines françaises

Le constructeur ferroviaire français Alstom vient de signer un important contrat pour la livraison de 34 trains en Basse-Saxe. Mais leur production ne sera pas réalisée par ses usines hexagonales, hormis une partie de l'électronique qui sera réalisée à Villeurbanne.

2 - Malgré la crise, Dassault va lancer un nouveau Falcon

Le patron de Dassault Aviation, Eric Trappier, a confirmé le lancement cette année d’un nouveau Falcon. De quoi, espère le groupe, faire redécoller les ventes d’avions d’affaires.

3 - Visite de la nouvelle extension de l’usine de 300 mm de STMicroelectronics à Crolles

Le fabricant franco-italien de puces STMicroelectronics a mis en service une nouvelle extension de son usine de 300 mm à Crolles (Isère), près de Grenoble. Son équipement devrait se terminer au deuxième trimestre 2021. Une autre extension est déjà en chantier. Visite des lieux.

4 - Frémissement d’un printemps nucléaire à l’Est, dix ans après Fukushima

Après un long hiver nucléaire dans les économies développées suite à l'accident de Fukushima il y a dix ans, l’atome ne représente plus que 10 % de la production d’électricité dans le monde. Les énergies renouvelables captent le gros des investissements. Mais un printemps nucléaire pointe, péniblement, à l’est.

5 - Après l'incendie du datacenter d'OVH, comment éviter de perdre ses données

Un incendie survenu dans la nuit du 9 au 10 mars a mis à l’arrêt les datacenters du site d'OVHCloud à Strasbourg (Bas-Rhin). Une catastrophe rare mais à laquelle entreprises et hébergeurs peuvent se préparer. Plans de continuité d’activité, de reprise après sinistre, redondance des données… Le point sur les dispositifs existants.

Catherine Houbart coordinatrice de la rubrique "Le quotidien des usines, l'actu du Made in France"
Catherine Houbart

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS