L'Usine Auto

Toyota Valenciennes recrute 500 intérimaires

, , , ,

Publié le

Toyota Motor Manufacturing France (TMMF) annonce le recrutement de 500 intérimaires sur son site de Valenciennes à Onnaing (Nord), qui produit des Yaris. L’objectif est de déployer les effectifs pour assurer une production en trois équipes, dont une de nuit. Les effectifs passeront de 3 600 à plus de 4 000 à partir de juin.

Toyota Valenciennes recrute 500 intérimaires
Toyota Yaris
© Frédéric Pitchal - L'Usine Nouvelle

Pour réaliser ces 500 recrutements, qui s'étaleront entre fin février et mai, Toyota va faire appel à trois agences spécialisées avec lesquelles le constructeur a noué des liens de partenariat (Adecco, Crit et Randstad) ainsi qu’à une agence indépendante basée à Valenciennes, New Work. "Les nouvelles recrues suivront un processus de formation de quatre semaines couronné par l’opportunité d’une qualification professionnelle d’équipier autonome de production industrielle", précise Alain Van Vyve, vice-président administration de TMMF.

1 100 Yaris par jour

Ces intérimaires bénéficieront d’un premier contrat de six mois, renouvelable en une période de douze mois, avant d’être éventuellement embauchés par Toyota. Ils seront déployés afin d’organiser trois équipes de production, dont une de nuit. L’objectif est de pouvoir assurer une production de 1 100 Yaris par jour en trois équipes contre 840 actuellement en deux équipes. Par le passé, Toyota a déjà adapté ses effectifs aux variations de ses ventes. Une troisième équipe avait été instaurée entre 2004 et 2005, puis entre 2006 et 2010 et enfin entre 2011 et février 2013.

28 % de la production en hybride

L’an dernier, l’usine d'Onnaing a produit 192 000 Yaris (essence, diesel et hybride, cette dernière représentant 28 % de la production du site), soit une baisse de 4,38 % par rapport à 2012 (200 800 voitures, + 34 % par rapport à 2011).

En 2013, la production de Toyota Motor Manufacturing France a alimenté le marché européen et l’Amérique du Nord, soit 42 pays hors France métropolitaine. Point particulier : 26 % des Yaris hybrides produites à Onnaing sont destinées au marché français, premier client de la petite citadine essence/électrique.

"Les prévisions de ventes nous conduisent à augmenter notre production de l’ordre de 15 % pour 2014, soit un volume de production de 220 000 unités", avance Koreatsu Aoki, président de TMMF. Pour expliquer cette croissance prévisionnelle, la direction de Toyota évoque de bonnes ventes du Yaris sur le marché nord-américain (22 000 véhicules exportés par an), le succès des véhicules hybrides et une légère amélioration des ventes sur le marché automobile européen.

Francis Dudzinski

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte