Technos et Innovations

Toyota soude les plastiques au laser

, , , ,

Publié le

Le constructeur automobile japonais a développé une méthode d'assemblage de pièces en plastique par soudage laser. Il compte l'utiliser dès cette année pour fabriquer des tubulures d'admission.

Selon Toyota, le soudage par laser permettra d'éliminer 13 des 14 vis, boulons et joints qui sont habituellement nécessaires à l'assemblage du système.

Le procédé de Toyota utilise un laser à semiconducteur. Il soude deux pièces en plastique, dont l'une est transparente au laser, tandis que l'autre absorbe la lumière. Lorsque les deux pièces sont mises en contact, le faisceau laser traverse la pièce transparente, et chauffe la surface de la pièce opaque située en-dessous. Les deux pièces sont fondues en surface, créant une liaison après refroidissement naturel.

Pour que cette méthode fonctionne, le contact entre les pièces doit être parfait. Ce qui, souligne Toyota, exige une très grande précision du moulage des pièces plastique, et l'utilisation de techniques de mesure dernier cri.

Comparée aux techniques plus classiques d'assemblage des plastiques (vis, clip, colles, soudage par ultra-son...), le soudage par laser donne des liaisons plus fortes, et évite notamment les problèmes liés aux vibrations. Toyota compte étendre son usage à d'autres applications.

Thierry LUCAS

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte