Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Toyota "sera amené" à investir dans son usine de Valenciennes

Julie Thoin-Bousquié , ,

Publié le

Le journal Les Echos évoque un investissement de 400 millions d’euros prévu dans le site français d’Onnaing, qui produit actuellement la Yaris. Une somme que Toyota ne confirme ni n'infirme.

Toyota sera amené à investir dans son usine de Valenciennes
Toyota Onnaing produit actuellement la Yaris.
© Benoit Tessier

Toyota va-t-il investir 400 millions d’euros dans son usine d'Onnaing, non loin de Valenciennes dans le Nord? C’est l’annonce faite vendredi 19 janvier par Les Echos. Selon le journal, ce montant devrait être investi afin d’adopter la nouvelle plate-forme du groupe et assurer la production d’un nouveau véhicule en plus de la Yaris actuellement produite, tandis que les effectifs sur le site devraient croître de 4 000 personnes actuellement, à plus de 5 000 à horizon 2020. Le quotidien et Europe 1 indiquent que l’investissement et les créations d’emplois devraient être confirmés lundi 22 janvier en présence du président de la République, Emmanuel Macron, sur le site de Toyota à Onnaing.

Interrogé par L’Usine Nouvelle, un porte-parole du site de Toyota indique que l’usine "sera amenée à faire des investissements lourds et massifs pour transformer sa production, et pas seulement de 2 à 3 millions d’euros" mais ne confirme pas le montant évoqué, parlant simplement d’une somme "tirée d’un Facebook de syndicat". Et de mettre en perspective le montant avec l’investissement initial de "110 millions d’euros" réalisé par Toyota pour la construction du site proche de Valenciennes à l’aube des années 2000.

Vers un nouveau véhicule

En juillet dernier, la direction de Toyota a signé un nouvel accord d’entreprise avec quatre syndicats, CFDT, FO, CFE-CGC et CFDT, qui prévoit "le passage de 300 personnes en CDI, une amélioration des conditions de travail, une montée en compétences des salariés ainsi qu’une organisation triennale du temps de travail, qui permet à la fois d’envisager des travaux dans l’usine tout en continuant à satisfaire la demande du marché", a indiqué vendredi le porte-parole de Toyota à Onnaing. De quoi permettre de répondre au "projet d’entreprise qui vise à faire grandir encore le site au-delà de 2020", ajoute-t-il. Le projet devrait comprendre la production d’un nouveau véhicule à côté de la Yaris actuellement produire dans l’usine, afin d’arriver à une production de 300 000 véhicules d’ici 2020. Une ambition qui doit encore être avalisée par la direction japonaise. 

A elle seule, la Toyota Yaris a été la voiture la plus produite en France au cours de l’année 2017, comme cela avait déjà été le cas en 2016. Sur les douze mois de l’année passée, 233 652 exemplaires sont sortis des lignes de production. Le véhicule a ainsi largement dépassé la production du Français PSA, qui n’a produit "que" 212 487 unités de son SUV 3008 et environ 198 000 Peugeot 2008, selon les chiffres donnés par le cabinet d’analyses Inovev.

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus