Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Toyota reste le premier constructeur mondial, l'alliance Renault-Nissan à la quatrième place

, , , ,

Publié le

Pour la quatrième année consécutive, le constructeur automobile japonais Toyota se place au premier rang en termes de véhicules vendus dans le monde, avec 10,15 millions d'unités écoulées. Nissan a également présenté ses résultats avec 5,22 millions de voitures vendues. L'alliance Renault-Nissan figure ainsi au quatrième rang mondial, derrière Volkswagen et GM.

Alors qu'il s'était fait piqué sa couronne au premier semestre 2015 par Volkswagen, Toyota a finalement conservé son titre de premier constructeur mondial, profitant notamment du scandale retentissant touchant son concurrent allemande. Le géant japonais a écoulé un total de 10,15 millions de véhicules l'an dernier, selon les chiffres publiés ce mercredi 27 janvier. Toyota affiche pourtant un léger recul de ses ventes au niveau mondial, à -0,8%, en raison en particulier de ses difficultés au Japon, où les ventes du groupe ont dégringolé de 6,5%.

De son côté, le groupe Volkswagen avec ses 12 marques comme Audi, Porsche, Skoda ou encore Seat avait annoncé début janvier avoir écoulé 9,93 millions d'unités, un chiffre en baisse de 2% par rapport à 2014. L'américain General Motors, ex-numéro 1 historique de l'industrie automobile mondiale avant le couronnement de Toyota, conserve sa troisième place avec 9,8 millions de véhicules vendus en 2015 (+0,2%).

Renault-Nissan à la quatrième place

Un autre constructeur japonais a annoncé ses résultats commerciaux ce mercredi 27 janvier, Nissan. L'allié de Renault a présenté des ventes en hausse de 2,1%, à 5,42 millions de véhicules. Si, comme Toyota, le japonais a souffert sur ses terres avec une chute des ventes de 12,1%, le groupe affiche une belle progression en Europe (+3%) et encore plus en Amérique du Nord (+9,4%). Dans un marché chinois qui a fortement ralenti, Nissan affiche également un bond notable de 6,3%.

En ajoutant le nombre de véhicules vendus par le français, 2,8 millions, et en attendant le chiffres du constructeur russe Avtovaz (intégré à Renault-Nissan depuis 2014), l'alliance porte donc son total d'unités écoulées en 2015 à 8,22 millions d'unités. De quoi s'assurer la quatrième place, devant le coréen Hyundai Kia et ses 8,01 millions de ventes. L'alliance Renault-Nissan fait ainsi également figure de poids lourd de l'industrie automobile mondiale. Et compte d'ailleurs monter en puissance en allant encore plus loin dans les synergies entre les deux constructeurs, a indiqué Carlos Ghosn en début de semaine

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle