Toyota rappelle plus de 7 millions de véhicules dans le monde

Un dysfonctionnement de l’ouverture automatique des vitres constaté dans un premier temps au Japon est à l’origine de ce rappel. En France, 126 000 véhicules sont potentiellement concernés (Yaris, Auris et RAV4 produites entre septembre 2006 et décembre 2008).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Toyota rappelle plus de 7 millions de véhicules dans le monde

Après l’épisode de "la crise des pédales" en 2010, qui avait contraint Toyoya a rappelé plus de 9 millions de véhicules dans le monde, le constructeur japonais a annoncé ce mercredi 10 octobre qu'il comptait rappeler 7,43 millions de ses voitures.

Toyota explique qu'il s'agit de vérifier le bon fonctionnement des lève-vitres électriques. Les Etats-Unis sont les principaux touchés par ces rappels avec 2,47 millions de véhicules potentiellement concernés aux Etats-Unis. Viennent ensuite la Chine (1,4 million) et l'Europe (1,39 million).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je m'abonne

"Sur les véhicules concernés, le fonctionnement de la commande principale des lève-vitres électriques (Power Window Master Switch), située dans la contre-porte conducteur, peut avec le temps apparaître irrégulier ou accrocher. L’utilisation de cette commande dans ces conditions peut rendre les lève-vitres électriques inopérants", précise le constructeur.

126 000 véhicules concernés en France

Si ce problème a été signalé dans un premier temps au Japon et qu'un accident n'a été rapporté en Europe, Toyota ne prend pas de risque et va rappeler en France l'ensemble des véhicules concernés. Cela représente au total 126 000 unités, des Toyota Yaris, Auris et RAV4 produites entre septembre 2006 et décembre 2008.

"L’intervention consiste en la vérification des éléments de la commande et en l’application d’une graisse spécifique sur les contacts électriques internes ou, si jugé nécessaire lors de l’inspection, le remplacement du module électrique", indique Toyota qui ajoute que cette opération peut être effectué en une heure environ et qu'elle sera entièrement gratuite pour le client.

Les propriétaires des véhicules potentiellement défaillants seront contactés par lettre recommandée. Mais Toyota France prévoit également de mettre prochainement à disposition de ses clients un vérificateur de numéro de série sur son site internet pour qu'ils puissent savoir s'ils sont concernés par l'opération.

Le risque d'incendie écarté

Contacté par L'Usine Nouvelle, Toyota France a tenu à préciser que le risque d'incendie, signalé notamment par l'AFP, revêt en réalité un sens différent au Japon. Au pays du soleil levant, ce terme de "risque d'incendie" est en effet invoqué en cas d'éventuelles fontes de pièces alors qu'en Europe il souligne le risque d'apparition de flammes, ce qui ne serait pas le cas pour le rappel concernant les lève-vitres.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS