Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Toyota MH optimise l'espace

Laurent Rousselle , , , ,

Publié le

Toyota MH optimise l'espace
Les porte-charges téléguidés offrent un gain de stockage.
© cRéDIT PHOTO

Pourtant passés maîtres dans l’utilisation optimale de l’espace, les logisticiens arrivent rarement à dédier plus de 45 % de la surface au sol à l’entreposage des marchandises. Entre les étagères, les racks ou les armoires, les allées dédiées à la circulation des engins occupent encore une place conséquente.Pour pallier ce manque à gagner, Toyota Material Handling vient de renouveler son système de radio-navette mis au point à la fin des années 1980 et permettant de gagner jusqu’à 30 % de place. Destinée au stockage dans un couloir disposant d’une ou deux entrées, la solution consiste à utiliser un porte-charge téléguidé qui, une fois inséré par le chariot élévateur dans la glissière du rayonnage, effectue de manière autonome des allers-retours. Une fois la palette déposée sur le profil, le porte-charge la transporte vers l’endroit souhaité. Les produits d’une même référence sont ainsi stockés les uns contre les autres, sans perte d’espace. Le déchargement s’effectue soit en Lifo (par le point d’entrée), soit en flux Fifo (par l’extrémité opposée).

Le spécialiste de l’intralogistique propose deux nouvelles versions de son porte-charge téléguidé. La navette Autoshuttle, qui déplace un poids maximum de 1 500 kg à une vitesse de 0,8 mètre par seconde, fonctionne avec l’ensemble des rayonnages du marché. La navette Radioshuttle, développée spécifiquement pour les équipements de stockage du constructeur japonais, peut à vitesse équivalente transporter jusqu’à 300 kg de charge supplémentaire. Dans les deux cas, la batterie lithium-ion offre une autonomie de 16 heures. En outre, la Radioshuttle peut être connectée au système de gestion de l’entrepôt (WMS) de l’entrepôt et travailler avec les chariots automatisés Autopilots du constructeur. Dans l’approche lean chère à ce dernier, le porte-charge fonctionne aussi avec Order management, le logiciel de traitement de commandes qui trace la localisation des radio-navettes et des charges.

Le bon fonctionnement de la solution repose aussi sur la qualité des rayonnages et de leurs assemblages, précise la marque. Pour cette raison, le fabricant a développé ses propres structures. Mettant en avant la résistance de son acier, TMH insiste sur la qualité de conception de ses profils. Légèrement biseautés, ces derniers facilitent le guidage de la navette au moment où le cariste l’insère dans le couloir. Une opération peu évidente lorsqu’elle est réalisée à hauteur de mât. La filiale de manutention du groupe Toyota Industries Corporation rassemble 820 collaborateurs en France. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 325 millions d’euros pour la période du 1er avril 2016 au 31 mars 2017, en hausse de 5,2 % 

Principaux concurrents

  • Jungheinrich (Allemagne)
  • Mitsubishi (Japon)
  • SSI Schaefer (Allemagne)
  • Still (Allemagne)

Caractéristiques du radioSchuttle

  • Modèle premium
  • Capacité de charge 1 500 kg à 1 800 kg
  • Temps de levée 1,5 s
  • Format(s) support de charge transportable 800 x 1 200 / 1 000 x 1 200 / 1 200 x 1 200 mm
  • Hauteur hors tout 208 mm
  • Vitesse à vide et en charge 2,52 à 3,9 km/h
  • Profil de rail en V

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus