Toyota en passe de perdre son premier rang mondial au profit de Volkswagen

Volkswagen est en passe de chiper à Toyota sa palce de premier constructeur automobile mondial grâce à son expansion en Chine, le premier marché au monde, alors que son rival japonais est en perte de vitesse. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Toyota en passe de perdre son premier rang mondial au profit de Volkswagen

Toyota, numéro un mondial sur les deux dernières années, a annoncé ce 30 juillet une progression de 3,8% de ses ventes de véhicules sur les six premiers mois de 2014, avec 5,10 millions d'unités écoulées. Ce chiffre constitue un record pour le groupe japonais sur un semestre mais il risque d'être dépassé par celui de Volkswagen.

En effet, l'allemand Volkswagen a d'ores et déjà annoncé une hausse de 5,9% de ses ventes entre janvier et juin 2014, se fixant à 4,97 millions de véhicules vendus. Cependant, ce total ne prend pas en compte ses marques de poids lourds Scania et MAN qui communiqueront leurs chiffres le 31 juillet.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Même si Toyota conserve sa première place sur le semestre, sa position paraît difficile à tenir sur l'ensemble de l'année.

La Chine : marché phare

"La Chine est le moteur du marché mondial et cela se reflète dans les performances mondiales des constructeurs", observe Yoshiaki Kawano, analyste d'IHS Automotive basé à Tokyo. General Motors, détrôné par Toyota il y a deux ans, a vendu 4,92 millions de véhicules aux deux premiers trimestres 2014.

Volkswagen a vendu 3,27 millions de véhicules en Chine l'an dernier et prévoit d'y investir 18,2 milliards d'euros entre 2014 et 2018 pour y développer sa production. Avec des ventes annuelles d'un million de véhicules, Toyota est beaucoup moins présent en Chine. Le groupe japonais a certes pour objectif de doubler ses ventes sur le premier marché mondial mais il n'a pas fourni de calendrier.

Après un douloureux rappel, le président du groupe Akio Toyoda ne cache pas que la priorité est la qualité des voitures et non les volumes de ventes, au profit d'un Volkswagen qui file en avant.

Avec Reuters (Maki Shiraki et Véronique Tison pour le service français)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS