Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Toxicité des composants électroniques: jeux dangereux pour Greenpeace

,

Publié le

Vidéo Les fabricants de téléphones mobiles et les équipementiers télécoms sont globalement plus respectueux de l'environnement que les groupes informatiques et de jeux vidéo, selon le baromètre de l'organisation écologiste Greenpeace.

Toxicité des composants électroniques: jeux dangereux pour Greenpeace © Greenpeace

Nokia et Sony Ericsson proposent les produits électroniques les plus écologiques, selon la 15 ème édition du baromètre « Guide to greener electronics » de Greenpeace. L’association salue l’initiative de Nokia qui a consisté à retirer les retardateurs de flammes bromés et l’antimoine de ses nouveaux téléphones. Apple a déjà dû, sous la pression de Greenpeace en 2007, retirer ces substances toxiques de l’Iphone. Pourtant Apple ne reste qu’en 5 ème position à cause notamment de son manque de transparence concernant l’utilisation d’énergie renouvelable. Nokia de son côté s’est engagé à réduire ses émissions des gaz à effet de serre de 30% d’ici à 2020. Sony Ericsson a gagné la deuxième marche du podium pour les mêmes raisons.

Classement

1.        Nokia

2.        Sony Ericsson

3.        Philips

4.        Motorola

5.        Apple

6.        Panasonic

7.        Sony

8.        HP

9.        Sharp

10.    Dell

11.    Acer

12.    LG Electronics

13.    Samsung

14.    Toshiba

15.    Fujitsu

16.    Microsoft

17.    Lenovo

18.    Nintendo

Philips a gagné une place et occupe ainsi la troisième position des industries électroniques  les plus éco-responsables.  L’entreprise a eu une bonne note sur la question des composants chimiques toxiques grâce à son engagement de retirer le PVC, un plastique très polluant, et les retardateurs de flammes bromés. Toujours dans la téléphonie, le quatrième du classement est Motorola, suivi d’Apple.

What the dell ?

Dell est la cible de Greenpeace. Si le constructeur est passé de la 14 ème place à la 10 ème en un trimestre, il ne respecte toujours pas son engagement qui visait à supprimer le PVC et les retardateurs de flammes bromés. L’association a donc lancé une pétition envers le constructeur intitulé « rappeler au PDG Michael Dell qu’il  doit respecter ses engagements ». LG, pour les même raison a été déclassé de 6 ème position à la 12 ème position. L’entreprise aurait également menti sur les performances énergétiques de ses matériels, trompant délibérément les consommateurs.

Playing dirty !

Les mauvais élèves de ce classement sont les constructeurs de consoles de jeux. Nintendo (Wii), Sony (Playstation) et Microsoft (Xbox 360 Elite) promettent une nouvelle génération de jeux plus réalistes que jamais. Mais, Greenpeace a étudié les consoles de jeux dans ses laboratoires et revient avec un rapport alarmant pour ces objets de consommation qui touchent particulièrement les enfants. Des produits chimiques dangereux ont été trouvés dans les consoles à hautes doses, même si les constructeurs ont récemment fait un effort dans ce domaine.


Morgane Remy

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle