Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Toutes les données du CAC30

, , ,

Publié le

Ce tableau regroupe les résultats financiers de toute les entreprises industrielles du CAC40, pour le premier semestre 2011.

Toutes les données du CAC30

Nous avons choisi de collecter les chiffres d'affaires et les bénéfices (résultats nets part de groupe). Ces deux données sont les seules que tous les grands groupes communiquent. Un commentaire permet de mettre en perspective l'activité de chaque société.

Ces grandes entreprises ne diffusent pas les résultats de leur deuxième semestre. Les bilans financiers sont effectués deux fois par ans, ce qui donne lieu à la communication de résultats semestriels, puis annuels. Nous avons pris le parti de présenter les données pour chaque semestre, de manière à faciliter le traitement statistique.

Retrouvez toutes les analyses issues de ces données en suivant ce lien.

 

RésulTats du PREMIER semestre 2011 des industriels du CAC40

 

Entreprises Chiffre d'affaires en millions d'euros Variations CA (%) Résultat net en millions d'euros Variations RN (%)
Depuis 2010 2008 2010 2008
Air liquide 7115 9,19 11,7 750 10,95 24,79
Chiffre d’affaires et résultat net en hausse, Air Liquide maintien comme à son habitude un développement soutenu. Durant le 1er semestre, le groupe s’est implanté au Mexique et en Ukraine et accéléré son développement dans le solaire photovoltaïque.
Alcatel Lucent 7805 10,55 -2,01 33 105,05 110,41
Un premier semestre décevant pour l’équipementier télécoms qui avait amorcé un vrai retour aux bénéfices en 2010. Mais les ventes d’équipements pour réseaux fixes devraient l’aider à atteindre les 5% de marge opérationnelle visée pour 2011.
Alstom            
Alstom utilise un calendrier décalé, et publiera ses résultats le 30 septembre. Nous mettrons à jour ce tableau quand nous aurons ces données.
Arcelor Mittal 47310 17,39 -30,07 2604 9,27 -68,28
Fortement impacté par la chute de la demande mondiale d’acier, Arcelor Mittal affiche au premier semestre de belles performances, bénéficiant d’une hausse de la demande et des prix de l’acier.
Bouygues 15214 3,81 -0,56 391 -26,5 -44,22
Le groupe de Martin Bouygues accuse un recul de son bénéfice net de 27% mais peut s’ennorgueillir d’un carnet de commandes bien garni, atteignant 15,5 milliards d’euros. Le groupe a annoncé une offre publique de rachat d’action pour soutenir le cours.
Capgemini 4756 12,94 8,73 127 25,74 -45,02
Cap Gemini profite à plein du rebond dans le domaine de l’informatique. Seule la partie consulting est baisse (-1,6 %), quand les services en technologie (+9, 6 %), l’ingénierie (+7,3 %) et l’outsourcing (+6,6 %) progressent largement. Cap Gemini retrouve des couleurs en Amérique du Nord (+22,4 %) et connaît une forte croissance dans les pays émergents (+37,2 %) en Asie-Pacifique.
Danone 9728 16,31 26,49 870 3,82 -1,02
Le groupe a changé de taille après le rachat du russe Unimilk, avec lequel il augmente son exposition sur les pays émergents. Après une acquisition en Inde, le groupe de Franck Riboud est sur les rangs pour racheter l’activité nutrition médicale du laboratoire pharmaceutique Pfizer. Le pôle nutrition médicale et infantile du groupe devient une priorité stratégique.
EADS 21936 8,02 11,24 109 -41,08 -72,95
Avec 11 milliards d’euros de réserves de cash, le groupe est propulsé par sa filiale Airbus qui table sur plus de 1000 commandes d’appareils pour cette année. Grâce à son nouvel A320 NEO, Airbus a également conquis de nouveaux clients comme la compagnie américaine American Airlines.  
EDF 33464 -10,79 3,8 2554 53,95 -18,04
EDF signe un bon premier semestre 2011, là où d’autres électriciens européens souffrent. Sa performance s’explique surtout par la disponibilité accrue du parc nucléaire. Les arrêts fortuits ont diminué de 371 jours sur les six premiers moi de l’année par rapport à 2010.
Essilor 2060 6,96 35,53 258 30,63 30,11
Des investissements industriels en hausse, une croissance tirée par les pays émergents et notamment un positionnement renforcé en Chine : le spécialiste français de l'optique Essilor reste en grande forme malgré le ralentissement économique.
France Telecom 22569 1,92 -14,2 1945 -47,79 -27,29
France Télécom se comporte plutôt bien, dans un milieu de plus en plus hostile aux opérateurs télécoms : revenus rognés par les fournisseurs de contenu, impact des révolutions arabes, etc. En 2012, il faudra ajouter l’arrivée de Free sur le marché mobile.
GDF Suez 45678 7,99 5,91 2738 -23,94 -18,99
Malgré les conditions climatiques, le groupe marque une forte croissance lié en particulier à l’intégration du britannique International Power acquis en 2010. GDF Suez  souligne aussi l’efficacité de son plan d’optimisation d’actifs, chiffré à 10 milliards sur trois ans. 
L'Oreal 10149 5 17,38 1506 6,73 20
Même si le numéro un mondial des cosmétiques a vu son résultat net progresser de 6,7%, à 1,5 milliards d’euros, ses performances ont déçu les marchés. La marge opérationnelle du groupe est ressortie à 16,8%, alors que les analystes tablaient sur 17,5%. Le groupe explique cette baisse par l’augmentation de ses frais de recherche et de ses dépenses publicitaires.
LVMH 10292 13,11 31,97 1310 24,76 47,03
Le leader du luxe a enregistré un nouveau record semestriel, avec son résultat net en hausse de 25 %. La plus forte hausse revient à l’activité montres et joaillerie, dont le résultat opérationnel courant progresse de 73 % à 85 millions d’euros. Le groupe entend poursuivre ses gains de parts de marché en 2011 grâce notamment à son expansion géographique, malgré un environnement monétaire incertain. 
Lafarge 7973 3,38 -12,09 260 -33,84 -71,46
Semestre compliqué pour le numéro un mondial du ciment. Si le chiffre d’affaires reste stable, le résultat net baisse de 12%. Et le fort endettement du groupe, scruté de près par les agences de notation, l’oblige a accélérer son programme de désinvestissement.
Michelin 10105 21,03 22,65 667 32,34 55,12
Michelin, optimiste, compte augmenter ses volumes de ventes de 8% en 2011. Lors de l'annonce des résultats, les investisseurs ont pourtant sanctionné l'action du groupe, le résultat opérationnel étant moins bon qu'attendu.
Pernod Ricard 3361 2,1 16,86 379 9,22 50,4
Le groupe affiche d’excellents résultats annuels. La croissance est tirée par les pays émergents et les 14 marques stratégiques, de plus en plus premium. Les prochains mois vont être consacrés au désendettement et éventuellement à quelques acquisitions stratégiques.
PSA Peugeot Citroën 31135 9,65 3,56 806 18,53 9,96
Le groupe PSA a fait un bon premier semestre. La direction confirme ses prévisions pour l'année malgré deux facteurs négatifs : la hausse du coût des matières premières et l'impact du séisme japonais sur les approvisionnements. 
Renault 21101 7,28 0,76 1253 52,25 -20,75
Les résultats de Renault sont en hausse, mais moins que prévu. Le groupe a subi des effets de change négatif, des contraintes d'approvisionnement mais surtout les conséquences du séisme au Japon
Sanofi Aventis 16128 6,33 18,36 4320 26,28 18,81
Le premier semestre de Sanofi a été marqué par l’acquisition de la biotech Genzyme. Mais la concurrence des médicaments génériques pèsent sur les résultats du groupe pharmaceutique, qui sont en baisse. Il reste malgré tout confiant pour l’avenir.
Safran 5622 8,18 11,17 317 42,15 103,21
Safran entre dans le CAC40, et traverse une phase de croissance. La remotorisation de l'A320 et du B737 est une aubaine pour Safran, motoriste pour les deux avions. Le salon du Bourget 2011, qui a vu le triomphe de l'A320 Neo, a également été un très bon cru pour Safran.
Schneider 10336 20,59 15,54 802 9,12 -5,76
Le spécialiste de la gestion de l’énergie voit son activité tirée par le secteur industrie et, toujours, par les économies émergentes, qui représentent désormais 38% du chiffre d’affaires du groupe. Autre axe majeur de développement : le smart grid ou réseau intelligent, renforcé par l’acquisition de Telvent, pour 750 millions d’euros.
St Gobain 20875 6,89 -5,72 768 53,29 -30,69
Avec une hausse de 53,3% de son résultat net, le groupe de Pierre-André de Chalendar a connu ce semestre une forte croissance. Saint-Gobain a bénéficié de la vigueur des économies des pays émergents mais aussi redressement de la construction résidentielle en Europe.
ST Microelectronics 5102 -40,05 4,79 590 175,7 550,38
STMicroelectronics a bénéficié de la reprise sur le marché de l’électronique. A l’exception du sans-fil, tous les secteurs progressent, et en premier lieu l’automobile et l’affichage. Quant aux MEMs (systèmes micro-électromécaniques), ils profitent quant à eux du boom sur les smartphones.

Suez
Environnement

7376 11,81 22,32 221 -42,75 9,95
Après une bonne année 2010, le spécialiste de la gestion de l’eau et des déchets garde le rythme et prévoit l’atteinte de ses objectifs 2011. Des résultats dus à une progression de ses activités dans l’eau en Europe et par une hausse des volumes de déchets traités. 
Technip 3100 10,6 -14,84 237 17,33 22,86
Avec des résultats du premier semestre supérieurs aux attentes, Technip a relevé ses objectifs pour l’année 2011. Le groupe bénéficie beaucoup de la montée en puissance du gaz et du gaz naturel liquéfié, activités pour lesquelles Technip multiplie les contrats.
Total 91038 15,34 -1,49 5898 3,22 -29,23
Malgré le contexte extrêmement délicat du marché pétrolier, Total progresse au premier semestre 2011. Seule l’activité aval est en baisse, en particulier le raffinage. Le groupe se réjouit en revanche de nombreuses explorations positives en Bolivie et en Angola.
Vallourec 2438 21,96 -18,81 194 3,91 -56,74
Après une année 2010 délicate à cause de l’augmentation du coût des matières premières, Vallourec progresse timidement au premier semestre 2011. Le groupe compte sur un accroissement de sa production pour la seconde moitié 2011.
Veolia Environnement 16286 -5,19 -6,94 -67,2 -117,96 -113,43
Sale temps pour le leader mondial des services à l’environnement : il a déjà averti qu'il n'atteindrait pas son objectif 2011 de croissance du résultat net. Le groupe dirigé par Antoine Frérot a annoncé un nouveau plan de restructuration dont la sortie de 37 pays dans lesquels il est présent.
Vinci 17322 9,68 8,6 813 15,66 10,91
Avec un carnet de commandes record de 30 milliards d’euros et un chiffre d’affaire en hausse de 17%, le groupe assure un excellent 1er semestre. Outre trois stades pour l’Euro 2016 (Lyon, Bordeaux et Nice), le groupe a raflé le contrat géant de la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique.
TOTAL 491 173     31 665    
MOYENNE   8,5 5,4   34,18 39,45
             

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus