Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

"Toute la clarté doit être faite sur les conditions du départ de Philippe Varin", juge Pierre Moscovici

Sylvain Arnulf ,

Publié le

Interrogé à la sortie du conseil des ministres, Pierre Moscovici a demandé à PSA de "faire la clarté" sur les conditions de départ de son patron.

Toute la clarté doit être faite sur les conditions du départ de Philippe Varin, juge Pierre Moscovici © Parti socialiste

"Inappropriée". C’est par ce mot qu’Arnaud Montebourg et Pierre Moscovici ont qualifié la retraite chapeau de Philippe Varin, pour laquelle PSA a provisionné 21 millions d’euros. Interrogé à la sortie du Conseil des Ministres, le Ministre de l’Economie a demandé au groupe PSA de "faire la clarté" sur les conditions de départ de son patron actuel.

"montants inappropriés"

"Cette entreprise est une entreprise française à laquelle les Français sont très attachés. Le gouvernement a aussi montré qu'il savait marquer sa solidarité puisque nous avons accordé une garantie d'Etat de 7 milliards d'euros pour la banque PSA finance qui irrigue le groupe", a déclaré Pierre Moscovici. "On sait aussi les sacrifices consentis par les salariés de PSA. On connait la situation du groupe et c'est la raison pour laquelle nous demandons que toute la clarté soit faite sur les conditions financières du départ de M. Varin, sur une éventuelle retraite chapeau", a poursuivi le ministre de l'Economie. "Nous considérons que compte tenu à la fois des sacrifices qui ont été faits, compte tenu de la situation de l'entreprise, compte tenu de la garantie de l'Etat, qu'on est là dans des niveaux inappropriés. Nous le disons avec fermeté, nous demandons que le groupe fasse la clarté sur tout cela".

Arnaud Montebourg affirme avoir demandé des comptes à PSA. "Nous considérons que le niveau ou les modalités telles qu'elles ont été communiquées doivent être reconsidérés dans la mesure où ces montants nous paraissent inappropriés, et dans la mesure surtout ou l'entreprise a imposé des sacrifices importants à ces salariés", a-t-il commenté.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle