"Tous nos salariés seront prêts à utiliser le BIM en 2018", avance Sylvie Cassan de Systra

Le salon BIM World ouvre ses portes du 29 au 30 mars à Paris-La Défense. Systra, une société d’ingénierie filiale de la RATP et la SNCF, y présente ses projets développés sur maquette numérique, notamment ceux pour le Grand Paris. Sylvie Cassan, responsable du développement et déploiement du BIM, nous explique comment cette technologie transforme le métier d’ingénieur.

Partager

L'Usine Nouvelle - Depuis combien de temps utilisez-vous le Building information modelling (BIM), la modélisation des données du bâtiment, chez Systra ?

Sylvie Cassan - En France, nous l’utilisons depuis 2013, lorsque nous avons remporté notre premier contrat en maîtrise d’œuvre pour le Grand Paris : le tronçon Noisy-Champs - Villejuif de la ligne 15 Sud. Aujourd’hui, nous utilisons le BIM pour nos quatre projets relatifs au Grand Paris. A l’étranger nous avons commencé à l’utiliser un peu plus tôt, notamment à Londres pour le Crossrail (l’équivalent de notre RER) et à Singapour.

Comment expliquez-vous que certains pays soient plus en avance que la France ?

Au Royaume-Uni, elle s’explique du fait qu’il y ait une commande en infrastructures plus riche. Cela a permis une accélération des nouvelles technologies de construction. De plus, tous les projets de travaux publics doivent être développés en BIM au Royaume-Uni. Ce n’est pas le cas en France. La politique est plus incitative, il n’y a pas d’obligation. Le BIM a été utilisé en premier par le bâtiment, notamment pour la construction de logements sociaux et d’hôpitaux. Pour les infrastructures de transports, notre secteur d’activité, le déploiement s’est accéléré avec le Grand Paris.

En quoi l’utilisation du BIM change-t-elle le métier d’ingénieur ?

Le BIM permet à chaque métier de travailler dans un environnement unique. Ainsi, les différents experts peuvent confronter leurs points de vue plus tôt. Par exemple, pour le dimensionnement d’un tunnel, les ingénieurs génie civil et les ingénieurs matériel peuvent communiquer plus en amont. Plus nous intégrerons de nouveaux métiers au BIM, plus les solutions seront optimisées. Le travail du coordinateur technique est facilité grâce à la maquette numérique car c'est un outil de détection de conflits. C’est-à-dire lorsque deux éléments de la structure se superposent. Ensuite, le coordinateur les analyse et les hiérarchise selon leur importance.

Un autre aspect intéressant du BIM est la planification 4D, qui intègre la dimension temps. Elle permet de visualiser toutes les étapes du chantier. Avant il y avait un cloisonnement entre les ingénieurs conception et les ingénieurs travaux. Le planning 4D permet à chaque métier de visualiser ce qu’il va se passer sur le chantier. Cela partage la contrainte. Autre bénéfice du BIM : il permet de structurer les données. C’est un avantage pour nos clients qui peuvent ainsi avoir accès à toutes les données concernant l’infrastructure qu'ils exploitent. Cela leur permet d’anticiper la maintenance des équipements et de mieux la gérer.

« Nous avons créé une trentaine de postes de BIM managers en France »

De nouveaux métiers sont-ils apparus ?

Nous avons créé une trentaine de postes de BIM managers en France. Ce sont des chefs d’orchestre qui veillent au bon déroulement des projets. Certains ont été recrutés en interne, souvent des ingénieurs métier qui avaient une bonne maîtrise du BIM, d’autres ont été recrutés en externe, souvent d’anciens ingénieurs bâtiment qui avaient déjà une expérience du BIM. A terme, le poste de BIM manager sera certainement fusionné avec celui de coordinateur technique.

Comment s’est déroulé le déploiement du BIM chez vous ? Tous vos ingénieurs ont-il été formés ?

Le déploiement est toujours en cours. Notre objectif est d’être "BIM ready" en 2018. C’est-à-dire de faire en sorte que l’ensemble des 6 500 salariés de Systra dans le monde soient prêts à mettre en oeuvre le BIM, quelle que soit la nature des projets de transport. Les ingénieurs, mais aussi les managers et les services qui sont en relation avec nos partenaires (clients et fournisseurs). Pour le moment, en France, 50 % de nos salariés comprennent le BIM et ses bénéfices, 10 % le pratiquent réellement. Nous avons entamé un programme de formation ambitieux pour convertir nos salariés à la maquette numérique. Avec notamment des formations sur les process, parce que le BIM transforme la production au quotidien dans tous les métiers : les ingénieurs tunnels, les ingénieurs viaduc, les ingénieurs ouvrage d’art... Ces formations nous permettent ensuite d’établir de nouveaux standards de production. Nous organisons également des retours d'expérience des chefs de projets développés sur BIM aux autres chefs de projet.

L’un des avantages du BIM est de permettre aux architectes, ingénieurs et entreprises de construction de partager la même maquette et les mêmes informations. Qu’en est-il du déploiement de la technologie chez vos partenaires ?

Certains architectes étaient plus en avance que nous lorsque nous avons commencé à utiliser le BIM en 2013, parce qu’ils l’utilisaient déjà pour leurs projets dans le bâtiment. D’autres s’y sont mis ensuite. Les entreprises de construction commencent à s’y mettre, notamment avec les contrats de travaux du Grand Paris attribués il y a peu. La Société du Grand Paris exige que tous les travaux soient réalisés avec le BIM. Si notre but est de déployer le BIM pour l'ensemble de nos projets, nous ne sommes pas dans une logique de rouleau compresseur. Nous discutons avec chacun de nos partenaires et adaptons le projet selon leur connaissance du BIM.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Bâtiment Travaux publics

Escabeau isolant Pro Intensif

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

SYSTRA

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - Vaucresson

Exploitation, gestion et entretien de deux établissements d'accueil du jeune enfant de la Croix Blanche et Jardy

DATE DE REPONSE 11/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS